NASA : le télescope Hubble repère un 'trou de serrure' cosmique

Quel est ce phénomène étrange dans l'espace ? - VOIR VIDÉO
NASA : le télescope Hubble repère un 'trou de serrure' cosmique

Hubble, le célèbre télescope spatial de la NASA, a tout récemment photographié une formation spectaculaire ressemblant à un trou de serrure, découverte par des astronomes à 1 350 années-lumière de la Terre.

De son côté, l'Agence spatiale européenne (ESA) a publé sur son site Web l'incroyable photo et une vidéo de NGC 1999, une nébuleuse à réflexion située à environ 1 350 années-lumière de la Terre dans la constellation d'Orion.

En effet, NGC 1999 est située près de la nébuleuse d'Orion, la région de formation d'étoiles massives la plus proche de la Terre. Selon l'Agence spatiale européenne, NGC 1999 est en fait un vestige de la dernière formation d'étoiles, car elle laisse derrière elle des matériaux provenant d'une étoile naissante.

Voici l'image spectaculaire partagée :

La lueur étrange que l'on voit dans l'image ci-dessous provient de la source de lumière au centre gauche de l'image. Cette source de lumière est l'étoile naissante V380 Orionis, et à côté d'elle se trouve ce que l'ESA décrit comme un "trou de serrure cosmique noir d'encre". Mais qu'est-ce que la zone noire au centre de cette image ?

Les astronomes ont d'abord cru que la cavité en forme de trou de serrure était une gouttelette de Bart, un nuage dense et froid de gaz, de molécules et de poussière qui bloque toute lumière. Toutefois, des observations de suivi effectuées par l'observatoire spatial Herschel de l'ESA ont révélé qu'il s'agissait simplement d'une région de l'espace vide.

Note : Une gouttelette de Bart est un nuage dense et sombre de gaz et de poussière dans lequel la formation d'étoiles a parfois lieu. Ils se trouvent généralement dans les régions H II et ont des masses de l'ordre de 10-50 masses solaires. Leur contenu se compose d'hydrogène élémentaire, d'oxydes de carbone, d'hélium et de 1% de poussière.

Pour l'instant, l'origine de la présence d'un grand vide au cœur de NGC 1999 reste un mystère. Le télescope spatial James Webb de la NASA pourra peut-être révéler la mystérieuse cavité en forme de trou de serrure grâce à ses instruments infrarouges de haute technologie.

Entre-temps, le télescope vétéran de la NASA Hubble, qui est en service depuis 30 ans, continue de nous fournir de magnifiques images.

Source : AFP, NASA, Reuters

NASA : le télescope Hubble repère un 'trou de serrure' cosmique

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu