Twitter : grosse risque de faillite après des départs de cadres et le boycott de plusieurs stars !

La société accuse une perte de 4 millions de dollars par semaine, alors que le personnel de haut niveau démissionne, ce qui soulève des doutes quant à sa capacité à poursuivre ses activités.
Twitter : grosse risque de faillite après des départs de cadres et le boycott de plusieurs stars !

Le 10 novembre, le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a mis en garde contre la possibilité d'une faillite de l'entreprise, clôturant ainsi une journée tumultueuse dans le processus de recrutement avec une série de départs de cadres.

Lors d'une réunion avec les employés de Twitter, le milliardaire Musk a déclaré qu'il n'excluait pas la possibilité que le réseau social fasse faillite. Ce rappel d'urgence a eu lieu après le rachat de Twitter par Musk pour 44 milliards de dollars, selon Reuters, le 11 novembre.

Deux cadres, Yoel Roth et Robin Wheeler, ont présenté leur démission le lendemain d'une réunion avec Musk, le milliardaire américain ayant tenté d'apaiser les inquiétudes de ses clients publicitaires.

Le 10 novembre, Lea Kissner, directrice des affaires de sécurité, a annoncé sa décision de quitter Twitter. Damien Kieran, directeur des affaires de sécurité, et Marianne Fogarty, directrice de la surveillance, ont également démissionné, selon un message diffusé sur le système de messagerie Slack par tous les employés de Twitter le 10 novembre.

Lors de la première réunion avec tous les employés de Twitter, le 10 novembre, M. Musk a prévenu que l'entreprise pourrait perdre des milliards de dollars l'année prochaine.

Depuis qu'il a pris le contrôle de Twitter, Elon Musk a licencié une série de cadres supérieurs, notamment le directeur général Parag Agrawal et le directeur financier Ned Segal, et a réduit le personnel de moitié. Il a également annoncé une série de nouvelles politiques, notamment la facturation de près de 8 dollars par mois pour le service Twitter Blue.

Dans un courriel envoyé le 9 novembre, M. Musk a déclaré que les employés de Twitter ne seraient plus autorisés à travailler à domicile, sauf s'il l'autorise personnellement, et qu'ils devraient travailler au bureau au moins 40 heures par semaine. La nouvelle réglementation entrera en vigueur immédiatement, a rapporté Bloomberg News le 10 novembre.

La Commission fédérale du commerce des États-Unis a déclaré qu'elle suivait l'évolution de la situation chez Twitter avec une "profonde inquiétude" après la démission des dirigeants de la société. Ces départs pourraient exposer Twitter à une situation où elle violerait les principes liés à la réglementation d'une organisation commerciale aux États-Unis.

Twitter : grosse risque de faillite après des départs de cadres et le boycott de plusieurs stars !

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu