«Littering» et «Illegal dumping»: introduction des «fixed penalties» variant de Rs 3 000 à Rs 25 000
«Littering» et «Illegal dumping»: introduction des «fixed penalties» variant de Rs 3 000 à Rs 25 000
Actualité

«Littering» et «Illegal dumping»: introduction des «fixed penalties» variant de Rs 3 000 à Rs 25 000

21 Jun 2021

Des «fixed penalties» en trois catégories pour pénaliser les contrevenants et les récalcitrants qui enfreignent la loi de l’Environnement sont introduites. Jeter un mégot, un papier ou une bouteille dans la rue vous risquez une amende de Rs 3 000. Jeter des ordures sur la plage, dans des cours d'eau, sur des terrains en friche l'amende passe désormais à Rs 5 000. Les «Waste Carriers» qui ne respectent pas la loi et déversent des déchets en gros volume sur des terrains risquent une amende de Rs 25 000 et si besoin d'enquête, la licence et le véhicule peut être révoqué. C’est ce qu’a expliqué le ministre de l’Environnement, de la Gestion des déchets et du Changement Climatique, Kavy Ramano, dans son allocution, lors du lancement d’une campagne officielle sur le «littering» et l'illégal dumping au Caudan Arts Centre, ce lundi 21 juin.

Kavy Ramano a tenu à préciser que cette campagne vise à susciter une prise de conscience et à développer le sens de responsabilité chez les citoyens. En dépit du fait qu’il y a un changement de mentalité chez des Mauriciens, il a dit noter que la pollution et l’illegal dumping sont toujours d'actualité.

« Avec le changement climatique, il est primordial d'inculquer une culture environnementale auprès de la population. Nous voulons mettre en place une économie circulaire et la mise en pratique commence dès le plus jeune âge», a fait ressortir Kavy Ramano.

Afin de décourager les récalcitrants, il a soutenu qu’il s’est avéré nécessaire pour le ministère, conjointement avec la police de l'Environnement venir de l’avant avec de nouvelles mesures qui entreront en vigueur très prochainement.

«Compte tenu de nos lois qui datent de 2008 et les amendes, nous avons remarqué un changement, mais pourtant cette mauvaise manière de jeter des ordures, ici et là continue. Donc afin de décourager cette pratique nous avons décidé de mettre des «fix penalties»

Autrefois une personne était passible d’une amende de Rs 2 000 à Rs 10 000. Désormais, des amendes fixes sont introduites variant de Rs 3 000 à Rs 25 000. Et à la lumière de l’enquête, la licence et le véhicule peut être révoqué, a prévenu le ministre Ramano.

Afin d'être plus efficace et inviter à la responsabilité de tout un chacun, un numéro Whatsapp pour dénoncer les pollueurs sur le 52505151.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4