Affaire Saint-Louis : le modus operandi de BWSC décrypté par ICAC
Affaire Saint-Louis : le modus operandi de BWSC décrypté par ICAC
Actualité

Affaire Saint-Louis : le modus operandi de BWSC décrypté par ICAC

05 Sep 2020

L’enquête de la Commission anticorruption sur l’affaire St Louis avance à grands pas. Outre la première arrestation, hier, 4 septembre, les enquêteurs ont pu décrypter le mode d’opératoire de la firme danoise, Burmeister & Wain Scandinavian Contractor (BWSC).

Selon les bruits du couloir à l’ICAC, la société a exercé les mêmes “ pratiques corruptrices « dans deux pays africains. Hormis l’île Maurice, les enquêteurs ont des forts soupçons que BWSC a utilisé des mêmes méthodes à Mauritanie et au Mali pour décrocher des contrats. »

Comme en Mauritanie et au Mali, l’ICAC pense que des pots-de-vin auraient été remis à des Mauriciens en vue de favoriser la société danoise dans l’exercice d’appel d’offres pour le développement de la centrale thermique de Saint-Louis. Cela concerne l’achat et l’installation de quatre turbines pour une somme de Rs 4,3 milliards.

Listen to wazaaFM live here http://bit.ly/2XgLqdb

WhatsApp 5943 1000

Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

#Wazaa #WazaaFM #FeelGood