Amar Sewdyal : « Un entraîneur ne peut être tenu responsable des actions de ses propriétaires hors circuit du Champ de Mars »
Amar Sewdyal : « Un entraîneur ne peut être tenu responsable des actions de ses propriétaires hors circuit du Champ de Mars »
Actualité

Amar Sewdyal : « Un entraîneur ne peut être tenu responsable des actions de ses propriétaires hors circuit du Champ de Mars »

07 May 2021

Un entraîneur de chevaux peut-il être tenu responsable des actions de ses propriétaires des chevaux de son écurie, hors circuit du Champ de Mars ? Non ! répond Amardeep Sewdyal. Il commente, dans un communiqué, les récents évènements qui ont conduit à l’arrestation des frères Gurroby, propriétaires de son établissement et les commentaires qui ont suivi.

D’emblée, Amardeep Sewdyal précise que les relations entre les membres de son écurie sont purement professionnelles. D’ailleurs dit-il « les deux propriétaires qui ont dûment obtenu l’aval du Mauritius Turf Club (MTC) et sont détenteurs du « Owner’s Badge » du MTC. » Il ajoute qu’il « ne peut être tenu responsable ou être associé à des actions de ses propriétaires hors du circuit du Champ de Mars, sur lesquelles il n’a aucun contrôle. »

Pour ce qui est de certaines informations, propagées à l’égard de son écurie, ils affirment que celles-ci sont inexactes. Il apporte les précisions suivantes sur les parts détenues par les deux personnes citées dans la saisie de Rs3,7 milliards de drogue dimanche dernier : « Nitesh Gurroby détient 10% des chevaux Wendylle et Carlton Heights. Ritesh Gurroby, quant à lui, détient 10% du cheval Shadowing. Toute transaction relative à l’acquisition de ces parts a été faite de façon transparente à travers le circuit bancaire, de sorte que son intégrité ne peut être mise en question, d’autant plus qu’il s’oppose fermement au trafic de drogue. »

Amardeep Sewdyal rassure ses propriétaires, ses membres et ses fans que son établissement a toujours suivi tous les règlements du Mauritius Turf Club et de la Gambling Regulatory Authority et continuera de le faire.

Il dit se réserver le droit d’initier « des procédures légales contre quiconque qui tenterait de ternir son image et sa réputation, ainsi que celles des autres propriétaires de son écurie.»

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4