Animal Home Port-Louis – Maneesh Gobin : “Tout est à refaire !”
Animal Home Port-Louis – Maneesh Gobin : “Tout est à refaire !”
Actualité

Animal Home Port-Louis – Maneesh Gobin : “Tout est à refaire !”

08 Mar 2021

“Tout est à refaire !” : tel est le constat accablant qu’a fait le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité Alimentaire, Maneesh Gobin, lors d’une visite surprise qu’il a effectuée à l’Animal Home de Port-Louis, soit une filiale de la Mauritius Society for the Animal Welfare (MSAW), ce samedi 6 mars.

Accompagné du nouveaux Chairman et directeur de la MSAW, le ministre Gobin s’est dit écœuré de ce qu’il a vu sur place.

J’ai eu des sueurs froides. Je me suis retrouvé en face d’un bâtiment délabré. Tout est à refaire. Je suis en présence d’un rapport du MPI qui condamne ce bâtiment. Ainsi, je me demande de ce qu’a fait le management de la MSAW”, a martelé le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire. L’ensemble du bâtiment abritant l’Animal Home, situé à l’angle des rues, Route Militaire et Route des Pamplemousses, à Port-Louis, et à proximité d’Ibrahim Abdoollah Market Fair, se trouve dans un état de vétusté avancé,

L’endroit, où les médicaments et les aliments pour chiens sont stockés est poussiéreux, crasseux, voire lamentable. Il a déploré que cet endroit laisse à désirer.

Pis encore, il a tari des critiques de l’état dans lequel se trouve la cuisine, où les repas des chiens sont préparés. “Cet endroit est dépourvu de fenêtre. Inimaginable!”, a-t-il lancé sans ambages.

De ce fait, il a souligné qu’un site alternatif a été identifié à Plaine Magnien pour abriter l’Animal Home. “Il y existe déjà un bâtiment en bon état, lequel ne nécessite pas de gros travaux”, a-t-il soutenu.

Par conséquent, Maneesh Gobin s’est montré ferme à l’encontre du Management de la MSAW. 

En conséquence de l’étendue de la dégradation de cette infrastructure, Maneesh Gobin n’a pas mâché ses mots: “Certains devraient songer à démissionner de leurs postes.”

Abordant l’avis de presse d’offre d’emploi pour embaucher de vétérinaires tant au niveau local qu’à l’étranger, le ministre de tutelle a fait état de Mauriciens et d’étrangers qui ont répondu à l’appel. Il a soutenu qu’il y a un gros travail à accomplir des éleveurs de vaches.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4