Consultations pré-budgétaires : la BACECA a soumis ses propositions au ministre des Finances
Consultations pré-budgétaires : la BACECA a soumis ses propositions au ministre des Finances
Actualité

Consultations pré-budgétaires : la BACECA a soumis ses propositions au ministre des Finances

16 Apr 2021

La Building and Civil Engineering Contractors Association (BACECA) a soumis ses propositions en marge de la présentation du budget 2021-2022 au ministre des Finances Renganaden Padayachy.

Parmi les propositions figurent, dans les grandes lignes, cinq mesures phares axés sur la mise en œuvre du Plan de soutien de l’État, la garantie sociale, la touche mauricienne, le soutien de l’employabilité, les risques de crédit, les procédures de sécurité ainsi que les mesures d’incitations fiscales.

Des propositions, tous azimuts, pour une accélération de la relance du développement dans le secteur de la construction.

Des sujets qui ont été abordés, hier, jeudi 15 avril, lors d’une rencontre entre les dirigeants de l’association et le ministre des Finances qui s’est tenue à la New Conférence Room au siège du ministère. X1

Tout d’abord l’organisme suggère la mise en œuvre des mesures d'investissements infrastructurelles, présentées dans le budget 2020/2021.

La mise en application de ces mesures est considérée comme étant cruciale pour la survie du secteur, et au passage prioriser les entreprises locales afin d’assurer que les Mauriciens y en bénéficient en termes de création d’emploi.

La BACECA demande, également, à ce que le gouvernement s'assure que les entreprises actuellement exclues (internationales ou locales) s’abstienne de soumissionner pour des projets à Maurice, que ce soit pour des entreprises privées ou locales.

L’association préconise, également, l’introduction d’une politique qui prône la main-d'œuvre, les ressources, l’expertise, les entrepreneurs et les sous-traitants locaux.

Promouvoir la recherche sur de nouvelles méthodes de construction et de nouveaux matériaux afin de favoriser un recrutement plus sélectif en termes de compétence figure aussi sur la liste.

S’agissant de l'employabilité des entrepreneurs, l’organisme prône l’inscription des artisans qualifiés dans une banque de données dédiées.

La BACECA suggère, aussi, un accompagnement financier aux entreprises qui font face aux problèmes de trésorerie, ainsi que l’exonération de la TVA sur les projets immobiliers pendant une durée de 5 ans.

S'agissant des coûts des marchandises importées, des frais de transport, sur le marché, un ajustement des prix des contrats de construction d'une durée supérieure à 6 mois pour une compensation équitable a aussi été demandé.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4