Covid-19 : nouveaux mariés, invités et organisateurs de la cérémonie illégale bientôt devant la justice
Covid-19 : nouveaux mariés, invités et organisateurs de la cérémonie illégale bientôt devant la justice
Actualité

Covid-19 : nouveaux mariés, invités et organisateurs de la cérémonie illégale bientôt devant la justice

06 Jul 2021

Marcel Proust disait : « l’irresponsabilité aggrave les fautes. »

L’enquête pour situer les coupables à l’origine de la nouvelle vague de contamination de la Covid-19 dans plusieurs régions de la capitale, Le Hochet, Cité Martial, Plaine Verte, entre autres, avance à grands pas.

Rappelons qu’il s’agit d’un mariage, organisé le 26 juin dans le non-respect des règles sanitaires en vigueur à Maurice avec 200 invités, qui est la cause de ce nouveau foyer épidémique à Terre Rouge.

D'ailleurs, le ministère de la Santé a déjà porté plainte à la police. Il nous revient que les nouveaux mariés, les organisateurs et les convives, ainsi que tous ceux ayant contribués à la cérémonie illégale, seront bientôt inquiétés par la justice pour répondre de leurs actes répréhensibles.

Les enquêteurs sont actuellement sur le terrain afin d’y recueillir davantage d’informations et des dénouements sont à prévoir très prochainement.

Bis Repetita

Ce n’est cependant pas la première fois que des Mauriciens font fi des lois sanitaires, plus particulièrement la Quarantine Act, en mettant à risque la santé d’autrui depuis la résurgence du virus sur le plan local.

Vous vous souvenez sûrement des membres d’une famille à Vacoas qui avaient volontairement omis d’avertir les autorités de leurs liens avec le foyer de Forest-Side en mars dernier. Ils avaient par la suite été testés positifs et leur mensonge avait été la cause de plusieurs cas de contamination à la Covid-19 dans les environs de Vacoas.

Puis ce fut le cas des organisateurs d’un anniversaire et d’une cérémonie religieuse qui s’étaient tenus à Highlands en plein confinement.

Et ensuite, les membres d’une famille qui avaient autorisé le rassemblement de nombreuses personnes lors de funérailles à Glen Park et qui a été la source de nombreuses contaminations dans les régions de l’Est et du Sud-est de Maurice.

Notons que depuis la promulgation de la Quarantine Act à Maurice l’an dernier, une personne a été condamnée à trois semaines de prison. L’habitant de Pointe aux Sables, accusé de Breach of Quarantine Act, s’était quant à lui enfui d’un centre de quarantaine à Flic en Flac le 4 juin, avant de se livrer à la police le lendemain.

Le jugement a été rendu, il y a deux semaines, soit le mardi 22 juin devant le Tribunal de Rivière Noire. Outre la peine d’emprisonnement, l’homme de 32 ans s’est vu contraint de s’acquitter d’une amende de Rs 1 000.

Les autres contrevenants feront eux aussi face à la justice dans les semaines, ou mois, à venir.

Rappelons-nous que mettre à risque la santé et la vie d’autrui est une lourde faute punissable par la loi. Le non-respect des lois en vigueur consiste en un délit et les irresponsables sont passibles d’une amende de Rs 500 000 et d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas cinq ans.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4