De Wuhan au dernier vol de Tana, Nando Bodha raconte le rapatriement
De Wuhan au dernier vol de Tana, Nando Bodha raconte le rapatriement
Actualité

De Wuhan au dernier vol de Tana, Nando Bodha raconte le rapatriement

30 Sep 2020

Ce n’était pas une mince affaire que de rapatrier 9 000 Mauriciens bloqués dans plusieurs pays étrangers de mars à septembre. Il fallait mettre en place une méthode de travail tout en tenant en compte plusieurs facteurs, comme la fermeture de plusieurs pays. Mission réussie pour les autorités, qui est revenue sur le rapatriement.

Nando Bodha, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères a rencontré la presse en fin d’après-midi, ce mercredi 30 septembre, pour revenir sur cette vaste opération. Il intervenait du PMO en compagnie de Joe Lesjongard.

« Maurice avait un devoir vis-à-vis des Mauriciens bloqués dans des pays étrangers. C’était un drame humain qui se passait pour nos compatriotes », dit-il. Il revient ainsi sur les différentes décisions prises par les autorités pour soulager d’abord ces compatriotes, comme un prêt allant jusqu’à Rs 100 000. Plus de 50 vols furent organisés, dans différentes villes à travers le monde. Des vols qui ont permis de rapatrier des employés des bateaux de croisières, qui ont pu rentrer sains et saufs au pays. Parallèlement, il a fallu organiser l’hébergement des passagers à leur arrivée à Maurice, dans des centres de quarantaine et des hôtels.

Pour Nando Bodha des leçons sont à tirer de cette opération, comme la façon de gérer une banque de données qui évolue constamment. A ce titre, il a parlé de l’éventualité de mettre un ‘help desk’ dans nos missions à l’étranger pour venir en aide aux compatriotes se trouvant en difficultés pour des raisons similaires.

Listen to wazaaFM live here http://bit.ly/2XgLqdb

WhatsApp 5943 1000

Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

#Wazaa #WazaaFM #FeelGood