Election au Singapour en pleine pandémie et récession
Election au Singapour en pleine pandémie et récession
Actualité

Election au Singapour en pleine pandémie et récession

10 Jul 2020

Jour de vote au Singapour ce vendredi 10 juillet et ce sont des élections législatives qui s'annoncent historiques. Alors que ce petit État d’Asie du Sud-Est peine encore à endiguer la pandémie de coronavirus qui l’a durement touché, les citoyens devront voter pour élire de nouveaux députés qui détermineront le nom du nouveau Premier ministre.

La petite ville d’État est l’un des rares pays à tenir un vote pendant la pandémie jusqu’à présent. Des mesures de sécurité strictes sont en place, avec le port de gants et de masques obligatoires pour les électeurs. Des créneaux horaires de vote ont aussi été mis en place.

Ce sera la première fois que la famille Lee, au pouvoir depuis l’indépendance de Singapour, ne présentera pas de candidat pour la tête de l’État. Un symbole fort dans ces temps incertains, où le Covid-19 a généré une remise en cause du modèle singapourien.

Étant dit que les rassemblements et les événements à grande échelle sont considérés comme un risque élevé pendant la pandémie, seuls quelques pays ont procédé à des élections nationales au cours des derniers mois. La Corée du Sud a voté en avril tandis que la Serbie s’est rendue aux urnes fin juin. Dans les deux pays, les électeurs ont ramené le gouvernement sortant au pouvoir.

 

A lire aussi