Être propriétaire d’un cheval n’est pas un délit
Être propriétaire d’un cheval n’est pas un délit
Actualité

Être propriétaire d’un cheval n’est pas un délit

07 May 2021

« Ce n’est pas parce qu’on est photographié à côté d’un violeur qu’on devient violeur. » Une citation qui pourrait bien s’appliquer aux propriétaires de certains chevaux de l’écurie Amar Sewdyal, qui se retrouvent bien malgré eux au centre d’une affaire de drogue.

Les propriétaires Jugun et Doolooa ont été photographiés aux côtés des frères Gurroby, ceux-là même qui ont été cités dans l’affaire de l’importation de drogue d’une valeur de Rs 3,4 milliards.

Le trait-d’union entre les personnages affichés sur les photos (affichées sur les réseaux sociaux et un quotidien) est qu’ils sont tous propriétaires d’un coursier qui avait remporté une course au Champ de Mars.

Les relations entre ces personnes s’arrêtent là, laisse-t-on entendre chez l’écurie Sewdyal qui a son honneur et celui de ses propriétaires à défendre.

À juste titre par ailleurs !

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4