Etudiants étrangers privés de visa : le gouvernement Trump recule
Etudiants étrangers privés de visa : le gouvernement Trump recule
Actualité

Etudiants étrangers privés de visa : le gouvernement Trump recule

15 Jul 2020

Revirement spectaculaire de Donald Trump : son gouvernement a renoncé, ce mardi 14 juillet de priver de visas les étudiants étrangers dont les cours resteraient entièrement virtuels à la rentrée pour cause de pandémie, après avoir été vigoureusement attaqué en justice par des universités.

C'est une juge fédérale de Boston, chargée de l'action intentée par les universités de Harvard et du MIT contre la décision gouvernementale annoncée le 6 juillet, qui a annoncé cette reculade de l'administration Trump. L'action de ces deux universités, parmi les plus prestigieuses au monde, avait été soutenue par des dizaines d'autres établissements, syndicats d'enseignants et au moins 18 Etats américains. Des entreprises technologiques comme Google, Facebook, Twitter ou Spotify s'étaient aussi rangées du côté des universités.

Des milliers d'étudiants risquaient d'être expulsés, alors que la pandémie continue de progresser aux Etats-Unis et que de nombreux Etats ont dû réinstaurer des restrictions sur une série de commerces et de services pour l'endiguer.

A lire aussi