Kalpana Koonjoo Shah : « Ni le gouvernement, ni moi ne baisseront pas les bras »
Kalpana Koonjoo Shah : « Ni le gouvernement, ni moi ne baisseront pas les bras »
Actualité

Kalpana Koonjoo Shah : « Ni le gouvernement, ni moi ne baisseront pas les bras »

30 Jun 2020

Réactions de tristesse et de stupeur au sein des différents services publics affectés à la protection des enfants. Le viol d’une fillette de 3 ans, dimanche 28 juin, à Cité Anoushka, Forest-Side est un cas de trop. C’est indigne d’une société comme Maurice.

La ministre de l’égalité des genres et du bien-être de la famille est, du coup, monté au créneau, hier, pour condamner avec force cet acte. Kalpana Koonjoo Shah s’insurge contre cette atrocité et promet de suivre cette affaire personnellement. Elle affirme que la fillette a eu des soins adéquats, et est toujours admise à l’hôpital.

D’autre part, elle soutient que les membres de la famille de l’enfant bénéficient également d’un encadrement de son ministère. Selon elle, la protection et le bien-être de l’enfant demeurent les priorités du gouvernement. Elle lance un appel a la population de signaler tout cas avéré de violence infantile sur la hotline, le 116. Cette initiative permettra d’axer les efforts aux bons endroits et de prévenir au lieu de guérir.

Sous ce même chapitre, Kalpana Koonjoo-Shah se dit impatiente de présenter au parlement le Children’s Bill qui condamnera avec rigueur ces actes. La ministre nous a confié qu’elle ne baissera pas les bras et que le gouvernement ne cautionnera pas ce genre de délit.

A lire aussi