Le groupe Esquel ferme toutes les usines mauriciennes alors que les commandes chutent
Le groupe Esquel ferme toutes les usines mauriciennes alors que les commandes chutent
Actualité

Le groupe Esquel ferme toutes les usines mauriciennes alors que les commandes chutent

02 Dec 2020

Clap de fin pour Esquel Group. Après les branches de Goodlands et Flacq, les usines à Beau Bassin et Grand Bois ont mis les clés sous le paillasson ce mardi 1er décembre.

Après 45 ans d’opération dans le pays, l’usine s’est retrouvée en difficulté financière suite à la pandémie de la Covid-19. La direction avait notamment demandé à ses employés d’opter pour un « Voluntary Retirement Scheme » en début d’année, pour essayer de réduire les couts. Toutefois, le manque de commandes et la conjoncture internationale a fait que l’usine n’ait plus la capacité de continuer à opérer.

Pas moins de 1800 employés Mauriciens, Malgaches et Bangladais ont été licenciés mais ils ont bénéficié du "Workfare Program". C’est-à-dire, ils ont déjà perçu leur boni de fin d’année et une compensation d’un mois par année de service. 

A lire aussi