Le Premier ministre sri-lankais Rajapaksa a démissionné
Le Premier ministre sri-lankais Rajapaksa a démissionné
Monde

Le Premier ministre sri-lankais Rajapaksa a démissionné

10 May 2022

Alors que des manifestations s'intensifient dans tout le pays, le Premier ministre sri-lankais Mahinda Rajapaksa a démissionné lundi. Cette étape ouvrira la voie à la formation d'un nouveau cabinet dans un pays confronté à une grave crise économique.

Selon l'Asian Chronicle, le président Gotbay Rajapaksa a demandé vendredi au premier ministre de démissionner à l'issue d'une réunion spéciale afin d'atténuer la crise politique actuelle dans le pays. À la lumière de cette démission, le président Rajapaksa devrait proposer à tous les partis politiques représentés au Parlement de former un cabinet multipartite.

Auparavant, des affrontements ont éclaté au Sri Lanka lorsque des manifestants pro-gouvernementaux sont descendus dans la rue. Plus de 100 manifestants anti-gouvernementaux ont été blessés dans des affrontements à Colombo. D'autre part, un député du parti au pouvoir a été tué. De nombreuses personnes ont également été hospitalisées. Dans cette situation, un couvre-feu a été imposé à l'échelle nationale au Sri Lanka.

Les médias internationaux ont rapporté que des troupes ont été déployées à Colombo pour réprimer la violence. Lundi, les forces pro-gouvernementales avaient incendié la tente des manifestants devant la résidence officielle du Premier ministre. Une scène similaire a été vue devant la promenade du front de mer de la ville. Pourtant, depuis des semaines, les citoyens manifestaient pacifiquement pour demander la démission de Rajapaksa. La police a été contraint d'utiliser un pulvérisateur à eau pour disperser la foule en colère et pour éteindre le feu. Une conférence de presse de la banque centrale, prévue lundi après-midi, a également été annulée suite à l'imposition du couvre-feu à Colombo.

Une grande partie de la population sri-lankaise réclame la démission du gouvernement, le pays étant actuellement confronté à sa pire crise économique depuis l'indépendance. La population sri-lankaise est révoltée par la forte hausse des prix de tous les produits, de l'essence aux médicaments essentiels. Le pays est au bord de la faillite. Dans cette conjoncture, le pays a suspendu le paiement des prêts étrangers. A en croire les observateurs de la communauté internationale, Sri Lanka est un pays qui s'est engouffré dans un cercle vicieux de dettes monumentales et sa situation économique actuelle se porte très mal.

Le Premier ministre sri-lankais Rajapaksa a démissionné

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4