Le président malien dissout la Cour constitutionnelle
Le président malien dissout la Cour constitutionnelle
Actualité

Le président malien dissout la Cour constitutionnelle

12 Jul 2020

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a annoncé la dissolution de la Cour constitutionnelle pour tenter de calmer les troubles qui ont fait quatre morts dans des manifestations de rue vendredi 10 juillet. Le président a dit qu’il ne tolérerait pas une telle violence.

La Cour a été au centre d’une controverse après avoir annulé les résultats provisoires des élections législatives de mars. De plus en plus d’appels à la démission du président Keita se font entendre. Les opposants sont mécontents de sa gestion du conflit djihadiste qui dure depuis longtemps au Mali, de la crise économique et des élections contestées.

Une nouvelle coalition d’opposition dirigée par l’imam conservateur, Mahmoud Dicko, a insisté sur de nouvelles réformes après avoir rejeté les concessions antérieures du président malien, y compris la formation d’un gouvernement d’unité.

A lire aussi