Maneesh Gobin sur le retard du VRS Piton : « Torts partagés… »
Maneesh Gobin sur le retard du VRS Piton : « Torts partagés… »
Actualité

Maneesh Gobin sur le retard du VRS Piton : « Torts partagés… »

07 Feb 2021

Les longues années de retard dans la mise à exécution des VRS, dont celui de Piton, destiné aux anciens employés de Mon Loisir, étaient au centre des différents discours, lors de la cérémonie de remise de titres de propriété des lopins de terre, au Farmer’s Service Centre (FSC), à Rivière du Rempart, hier, samedi 6 février.

Outre le CEO d’Alteo, André Bonieux, le Premier ministre, Pravind Jugnauth et le ministre de l’Agro-Industrie et de la Sécurité alimentaire, Maneesh Gobin ont abordé la question de retards des dossiers par rapport au VRS.

« Il y a plusieurs raisons pour expliquer ces retards. Les torts sont partagés », a consenti Maneesh Gobin. « Dans les anciens régimes, également, il y a eu des blocages administratifs », a-t-il ajouté.

INSTITUTION D’UN COMITE MINISTERIEL

Le ministre Gobin a souligné que c’est quand le Premier ministre a pris la décision d’instituer le Comité interministériel que les choses ont commencé à bouger, résultant au déblocage de la situation.

Dans ce contexte, il a annoncé deux prochains morcellements de VRS, l’un à Belle Vue Maurel et l’autre à Bonne Mère vers la fin de février ou mars.

Revenant aux VRS de Piton, Maneesh Gobin a fait état d’un total de 69 bénéficiaires. « 60 d’entre eux sont en règle et neuf sont confrontés à des difficultés de succession », a-t-il confié.

Selon nos renseignements, il y a trois principales raisons qui expliquent le retard dans la mise en œuvre du projet Morc.VRS à Piton: (i) les bénéficiaires, domiciliés à l’Amitié, Gokhoola et Piton avaient formulé une demande pour changer de site; (ii) le gouvernement a dû faire l’acquisition de terrain pour l’aménagement d’une route d’accès de 7m de large. Le jardin d’enfants, qui se trouvait sur un terrain de l’État a été délocalisé sur un site au sein du nouveau morcellement VRS II.

SIGNES DU DESTIN

Dans un autre volet de son intervention, le ministre Gobin a parlé de “signes du destin.” Il a rappelé que c’est en 2001, alors que Pravind Jugnauth occupait le portefeuille de l’Agriculture que le Sugar Sector Strategic Plan était présenté. « C’est à ce moment qu’on a entendu parler de VRS. Il y avait un grand besoin de fonds. Des négociations avaient été menées avec l’Union européenne. C’était en 2002. Aujourd’hui, vous recevez vos titres de propriété des mains de Pravind Jugnauth en tant que Premier ministre du pays », a déclaré Maneesh Gobin avant de faire un clin d’œil au Premier ministre : « Travay la ou kine commence. Azordi ou termine li. »

Abordant le projet de réforme dans l’industrie cannière, Maneesh Gobin a maintenu que ce secteur fera toujours l’objet de réforme à travers le dialogue et que celle-ci « est constante. »

Effectivement, il est souligné qu’à cette époque, Pravind Jugnaut avait animé plusieurs réunions autour du pays avec l’Ex-Mauritius Sugar Authority (MSA), des employés de l’Industrie sucrière… Le 23 juillet 2001, le projet de loi Sugar Industry Efficiency (SIE) Bill était débattu au Parlement. Après la promulgation de la loi SIEA et les réunions de consultations, 8 317 employés, issus de 26 usines sucrières, des membres de l’ex-MSPA ont accepté de résilier volontaire leur contrat de travail dans le cadre du VRS., moyennant un ‘package’ en termes d’indemnités et en lopins de terre de manière à reconnaître le travail assidu que les employés de l’industrie sucrière ont accompli pendant des années.

De son côté, Rajesnarain Gutteea, Project Operations Executive de la MCIA Policy Planning Unit était le fonctionnaire responsable pour la mise à exécution du site VRS Piton. Il a suivi en détail tous les travaux avec les autorités et avec ALteo Land Unit. En réponse à une question d’Inside News, par rapport aux retards accumulés pour l’octroi de lopin de terrain à chaque bénéficiaire, Rajeshnarain Gutteea s’est confié : « Je me suis donné corps et âme afin que le site de Piton soit développé selon les normes, à l’instar des morcellements de VRS. Pena okenn difference ant sa Site Piton la ek bann morcellement Commercial. Si tou autorite ti collabore en temps voulu kapav nou ti pou fini vite. Ena toujours bann bottle neck », a maintenu Rajeshnarain Gutteea.

Listen to wazaaFM live here http://bit.ly/2XgLqdb

WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

#Wazaa #WazaaFM #FeelGood