Mauriciens bloqués à l’étranger :  la pension de vieillesse étendue jusqu’en janvier 2021
Mauriciens bloqués à l’étranger : la pension de vieillesse étendue jusqu’en janvier 2021
Actualité

Mauriciens bloqués à l’étranger : la pension de vieillesse étendue jusqu’en janvier 2021

08 Oct 2020

Ceux qui sont éligible à une pension doivent retourner au pays au plus tard le 31 janvier 2021 afin de bénéficier cette allocation.

Dû à la pandémie de la Covid-19 et la fermeture des frontières, plusieurs mauriciens se sont retrouvés bloquer à l’étranger. Selon la loi, il est prévu que les pensions ne soient plus payables à une personne ayant passé plus de six mois hors du pays. De ce

fait, le gouvernement avait amendé le ‘National Pensions (Claims and Payment) Regulations 1977’ afin de pourvoir prolonger le moratoire de six mois jusqu’à la réouverture des frontières.

En conférence de presse, ce matin, la ministre de la Sécurité Sociale, Fazila Jeewa-Daureeawoo a annoncé des nouvelles conditions pour le maintien de la pension.

Elle a affirmé que le délai de six mois a été étendu jusqu’au 31 janvier 2020, c’est-à-dire, ceux qui sont éligible à une pension doivent retourner au pays au plus tard le 31 janvier 2021 afin de bénéficier cette allocation.

Toutefois, ces personnes ont l’obligation de présenter un ‘life certificate’ au ministère, à travers l’ambassade de Maurice.

2 200 Mauriciens sont concernés par cette mesure.