Médicament contre la COVID-19 : Quand Xavier Duval induit la population en erreur !
Médicament contre la COVID-19 : Quand Xavier Duval induit la population en erreur !
Santé

Médicament contre la COVID-19 : Quand Xavier Duval induit la population en erreur !

28 Mar 2021

Alors que nous vivons une époque où le « fact-checking » doit être davantage de rigueur à cause d’une prolifération généralisée de « fake news », certains politiciens semblent, eux, prendre goût à balancer des infos non vérifiées au grand public. Et pas n’importe qui !

Car la dernière en date porte la signature du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, qui déplore que le Remdesivir « penan ditou à Maurice » pour le traitement des patients à la Covid-19. Or l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a depuis, novembre 2020, recommandé de ne pas administrer ce médicament antiviral aux patients hospitalisés.
Que veut faire comprendre le leader de l’opposition à la population ? Dans un article publié hier, samedi 27 mars, dans un quotidien, il fait en effet état, noir sur blanc, que « Se enn zafer bien grav » qu’il n’y ait pas ce médicament à Maurice pour assurer le traitement des patients dans les hôpitaux. « Si nou fer resers, nou pou trouvé ki sa medikaman-lo servi pou traiteman COVID. Li kout inpe ser. Zero stock. Pena Remdesivir ditou a Moris. Si nimport ki dimoun nou fami trap COVID, premie medikaman bizin done pena… », déclare-t-il avec une assurance à faire pâlir même les plus éminents médecins du monde.
Voyons maintenant ce que le l’OMS dit à propos du Remdesivir. Sur son site ( https://www.who.int/fr/news-room/feature-stories/detail/who-recommends-against-the-use-of-remdesivir-in-covid-19-patients ), l’organisation internationale publie un article portant le titre suivant : « L’OMS ne recommande pas l’administration de Remdesivir aux patients COVID-19 ».

Et que dit l’article ? Voici un extrait : « L’OMS a publié une recommandation conditionnelle contre l’administration de remdesivir aux patients hospitalisés, quelle que soit la gravité de leurs symptômes, dans la mesure où rien ne prouve à ce jour que le remdesivir améliore pour ces patients les chances de survie et les autres résultats sanitaires. Cette recommandation, rendue publique le 20 novembre, est inscrite dans les lignes directrices évolutives sur la prise en charge clinique des patients COVID-19. Elle a été rédigée par un groupe international chargé de l’élaboration des lignes directrices composées de 28 experts des soins cliniques, 4 patients partenaires et un déontologue. Les lignes directrices (…) constituent une véritable innovation qui permet d’agir dans le respect des normes scientifiques avec la célérité requise pour riposter à une pandémie en cours », est-il précisé dans l’article.
Visiblement, le Leader de l’opposition a été mal renseigné pour s’être permis d’aller jusqu’à évoquer cette question lors d’un point de presse qui, en grande partie, a été axée sur des attaques contre le gouvernement.
Attendons voir s’il aura le courage de venir s’excuser devant la population pour l’avoir induit en erreur !
Toutefois, la doctoresse précise que le Remdesivir était, à un moment donné, un espoir, mais le médicament a été retiré du protocole suite aux publications internationales qui ont démontré qu’il n’a pas d’efficacité.

Dre Gaud : « Il est mal renseigné et ne lit pas la littérature médicale »

Sollicitée par Wazaa FM, la Dre Catherine Gaud, épidémiologiste et conseillère au ministère de la Santé est d’avis que Xavier Luc Duval a été mal renseigné sur cette affaire. « Il est mal renseigné et ne lit pas la littérature médicale », déclare-t-elle.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4