Nadeem Nazurally : « L’épave dépolluée du Wakashio servira d’habitat pour les espèces marines »
Nadeem Nazurally : « L’épave dépolluée du Wakashio servira d’habitat pour les espèces marines »
Actualité

Nadeem Nazurally : « L’épave dépolluée du Wakashio servira d’habitat pour les espèces marines »

19 Aug 2020

Dans un article publié ce mardi 18 août, le magazine américain Forbes s’interroge sur la décision des autorités mauriciennes de couler l’épave du MV Wakashio à 8 milles nautiques des côtes mauriciennes. Selon le journaliste, cela pourrait être une menace pour les baleines et les thons qui viennent s’accoupler dans nos eaux.

Toutefois, le biologiste marin Nadeem Nazurally fait une autre lecture. Il soutient que le fer rouillé n’a aucun impact sur la régénération marine. Au contraire, les structures artificielles nettoyées de matières polluants servent d’habitat pour les coraux et les poissons. « L’épave dépolluée du Wakashio servira d’habitat pour les espèces marines, les algues, les coraux et les poissons », observe le scientifique.

Nadeem Nazurally, qui est plongeur également, en veut pour exemple un bateau échoué à 25 mètres de profondeur à Trou-aux-Biches. Il est recouvert d’algues et sert d’habitants pour différentes espèces de poissons. Le biologiste, doctorant à l’Université de Maurice, précise par ailleurs que selon des observateurs sur la présence des cétacés dans nos eaux, le terrain de reproduction des baleines se trouve au nord de Maurice et ne dépasse pas 60 mètres de profondeur.
(Photo credits : Nadeem Nazurally)

A lire aussi