(Video) Naufrage MV Wakashio : des vagues de 6 à 7 mètres le jour fatidique
(Video) Naufrage MV Wakashio : des vagues de 6 à 7 mètres le jour fatidique
Actualité

(Video) Naufrage MV Wakashio : des vagues de 6 à 7 mètres le jour fatidique

13 Aug 2020

« Ti mari difisil pou sorti sa zour la ».

Tels sont les propos d’un élément de la garde-côte nationale (NCG). Il s’est confié à Wazaa FM sous le couvert de l’anonymat. Le jour du naufrage, le 25 juillet dernier, le MV Wakashio a apparu sur les radars de la NCG de Pointe du Diable à 18h15 avant qu’il échoue aux larges de Pointe d’Esny peu après 19 heures.

« Le mauvais temps a joué au trouble-fête et il y avait des vagues de 6 à 7 mètres. C’était quasi impossible pour sortir en haute mer ce soir-là », confie notre interlocuteur. Qui plus est, le lieu du naufrage demeure invisible à l’œil nu pour la NCG. « Les hélicoptères auraient eu des difficultés pour sortir ».

Constat
Mercredi 12 août. 18 jours après le naufrage, une équipe de Wazaa FM a profité du temps ensoleillé pour un constat. Le calme plat à Blue Bay avant l’embarcation pour se rendre à proximité du vraquier japonais. Nous avons eu des difficultés même avec des vagues d’un mètre hauteur. La navigation était tantôt facile tantôt difficile avec les rochers et les vagues. Certains membres à bord ont même eu un mal de mer. La mer s’éclarci autour du MV Wakashio. « C’est kouran ek vague ki rise tou bann de l’huil la », explique le policier. L’odeur de l’hydrocarbure, nous l’avons ressenti qu’à seul moment, près de la passe. « Kapav sa carburan lor nou bato la ki ou senti dan nou traverse bane vague la. Sinon nepli ena lodeur. »

Aucune cassure
Sur les lieux du naufrage, le bateau est toujours fragilisé mais pas brisé. Nous avons pu apercevoir des policiers de l’Helicopter Squadron, des marins étrangers entre autres qui étaient sur le pont du Wakashio. Ils pouvaient facilement se mettre debout et marcher, pendant qu’une équipe de la Groupe Intervention Police Mauricienne (GIPM) et NCG assuraient la surveillance aux alentours.

Diverses unités
Les autorités ont mis le bouché double depuis plusieurs jours. La GIPM, la NCG, les officiers de l’Airport of Mauritius (AML), l’unité de la Police Helicopter Squadron, l’équipage du Corail Helicopter, des marins et experts étrangers se sont mobilisés pour mettre la main à la pâte. La valse des hélicos était presque arrivée à terme car le pompage était quasi terminé.

Une chose est sure, nous avons évité le pire.

Listen to wazaaFM live here http://bit.ly/2XgLqdb

WhatsApp 5943 1000

Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

#wazaa #wazaaFM #feelgood

A lire aussi