PMQT - Peter Uricek expédié - Pravind Jugnauth: « Il est absurde d’imaginer que le gouvernement bafouerait l’Etat de droit »
PMQT - Peter Uricek expédié - Pravind Jugnauth: « Il est absurde d’imaginer que le gouvernement bafouerait l’Etat de droit »
Actualité

PMQT - Peter Uricek expédié - Pravind Jugnauth: « Il est absurde d’imaginer que le gouvernement bafouerait l’Etat de droit »

10 May 2022

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth a longuement commenté sur la polémique du slovaque, Peter Uricek qui a été expédié de Maurice. C’était lors de la Prime Minister’s Question Time (PMQT), ce mardi, à l’Assemblée nationale. Le chef du gouvernement a fait la chronologie des évènements qui ont conduit à l’expulsion du slovaque.

« P. U n’a été ni déporté ni extradé mais a été expédié de Maurice par les autorités slovaques», a-t-il souligné d’emblée. La raison étant qu’il était recherché pour des délits commis en Slovaquie. C’est le 5 novembre 2020 qu’une demande d’extradition a été formulée auprès du bureau de l’Attorney General. Les deux confinements qu’a connus Maurice ont retardé les échéances. 

Il lui serait reproché, notamment d’être « le commanditaire, le cerveau d’un groupe criminel. Un terme d’emprisonnement de 5 à 10 ans pèse contre lui. »

« Des charges pour fabrications illicites, possession de stupéfiants et de substances psychotropes, de poisons pèsent aussi sur lui ». Pour ces délits, P.U risquerait une peine d’emprisonnement de 20 à 25 ans ou l’emprisonnement à vie. « From information received from Slovak Authorities, for the period 2015 to 2018, P. U. and his criminal group provided precursors in the form of pills for the production of approximately 480 kilogrammes of methamphetamine for a value of at least 16.8 million euros, that is, about Rs 758.5 Million», a-t-il déclaré à la Chambre.

« Il est absurde d’imaginer que le gouvernement et les institutions de ce pays bafoueraient l’Etat de droit, au risque de porter atteinte à leur crédibilité face à l’expulsion d’un citoyen étranger dont le nom était inconnu du grand public », a-t-il fait ressortir.

Pravind Jugnauth a fait comprendre que l’intervention du PMO est survenue après des informations découlant du Registrar of Civil Status, ayant trait à la publication du mariage civil que comptait contracter P.U avec une Mauricienne avec « The sole purpose of acquiring the status of resident », a-t-il fait comprendre. 

Pravind Jugnauth a pris à contre-pied, parallèlement, les personnes qui ont pris la défense du slovaque.  «   It baffles me that people who have taken the sacred oath to be faithful and bear true allegiance to the Republic of Mauritius according to law and to well and truly discharge the duties of a barrister according to law would use misinformation to manipulate public opinion», a-t-il lancé.

Avant d’inviter quiconque se sentant “affecté” par la décision prise, « de venir le contester devant une cour de justice comme des personnes civilisées dans un Etat de droit. »

PMQT - Peter Uricek expédié - Pravind Jugnauth: « Il est absurde d’imaginer que le gouvernement bafouerait l’Etat de droit »

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4