Politique : Madan Dulloo « Mo pas d’accord façon misyer Bhadain pé dénigrer bann institutions sa pays-là »
Politique : Madan Dulloo « Mo pas d’accord façon misyer Bhadain pé dénigrer bann institutions sa pays-là »
Politique

Politique : Madan Dulloo « Mo pas d’accord façon misyer Bhadain pé dénigrer bann institutions sa pays-là »

09 Sep 2021

Maurice n’appartient à aucun politicien et il est triste et malheureux que certains vont jusqu’à le dénigrer pour se venger. « Façon misyer Bhadain pé dénigrer bann institutions sa pays-là, mo pas d’accord ! », estime Madan Dulloo, membre du Bureau politique du MMM.


L’ancien ministre, qui était l’invité de Sobhanund Seeparsad sur le plateau de l’émission ‘Let’s Talk’, hier mercredi 8 septembre, est d’avis que les agissements de l’opposition créent un sentiment d’extrémisme, de violence et de décadence au sein de la société.


Honteux, déplorable et révoltant, ce sont les termes utilisés par Madan Dulloo pour qualifier les agissements de certains membres de l’opposition. Pour des raisons purement politiques, estime-t-il, ces derniers se permettent de jeter la boue sur le pays et de ternir notre image.

Il cite, en exemple, l’inscription de Maurice sur la liste de grise de la Financial Action Task Force (FATF).


« Au lieu de contribuer dans les efforts pour faire enlever le pays de ladite liste, ces derniers n’ont eu de cesse de critiquer, sans arrêt, les bras croisés, non seulement sur le plan national mais aussi à l’international. Ce, alors même que les experts ont affirmé, lors de leur récente Assemblée générale, que les efforts employés par Maurice étaient louables », a précisé Madan Dulloo.


Le membre du MMM ne mâche pas ses mots et cible, principalement, les dirigeants des nouveaux partis politiques de l’opposition et anciens ministres, en l’occurrence, Roshi Badhain et Nando Bodha, qui font également partie de la nouvelle alliance de l’Espwar avec le MMM.


Il va plus loin en qualifiant d’irrespectueux les agissements de ces deux personnes qui, dit-il, faisaient partis du gouvernement qu’ils se permettent aujourd’hui de critiquer violemment.


D’où son incompréhension face à l’acharnement et aux frustrations de ces derniers.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4