Réinsertion: '' La vie ne s’arrête pas derrière les barreaux ! ''
Réinsertion: '' La vie ne s’arrête pas derrière les barreaux ! ''
Actualité

Réinsertion: '' La vie ne s’arrête pas derrière les barreaux ! ''

24 Feb 2021

“La vie ne s’arrête pas derrière les barreaux”: propos du ministre du Développement Industriel, des PME et des Coopératives, Sunil Bholah, lors de la Cérémonie de remise de certificats aux détenus de la Prison de Petit Verger, le mardi 23 février. 2021
“ Après avoir repenti, tout le monde mérite une deuxième chance. Il faut penser à la réintégration dans la société”, a argué le ministre Bholah. Il a maintenu que tout ancien détenu est appelé à prendre sa destinée en main. Il a insisté sur la nécessité de prendre un nouveau départ, car il n’est jamais trop tard pour bien faire.

“Beaucoup des ex-détenus parlent de difficultés pour accéder à un emploi après la prison. Vous pouvez changer la donne. Au lieu d’être un demandeur d’emploi, vous pouvez devenir un créateur d’emplois”, a soutenu Sunil Bholah. De ce fait, il a encouragé aux détenus de se mettre à leur propre compte grâce aux différents programmes de formation suivis.

Le ministre Bholah a maintenu que la SME Mauritius est l’institution qui pourra les guider.

De ce fait, le ministre du Développement Industriel, des PME et des Coopératives a affirmé que les détenus de la Prison de Petit Verger ont eu l’occasion de suivre un programme de Formation intitulée «My Business Programme », mis au point par SME Mauritius.

Ainsi, il a affirmé que 14 détenus et 2 officiers de la prison de Petit Verger font partie des participants qui ont suivi ce programme de formation, d’une durée de dix semaines.

Il est souligné que les modules, comprennent la création d’un Start Up, la gestion, le marketing, la comptabilité, les ressources humaines, préparation du Business Plan, etc.

Sunil Bholah a souligné que l’objectif de ce programme est promouvoir l’entrepreneuriat comme un outil de réhabilitation dans la société. “Ce programme de formation de SME Mauritius est complémentaire aux différents cours qui sont offerts aux détenus dans plusieurs domaines (Exemples : l’agriculture, boulangerie, pâtisserie et autres travaux manuels)”, a déclaré le ministre Bholah.

Il a fait remarquer que ce cours a aussi été offert à une vingtaine de détenus de la Prison de Melrose, l’année dernière. Les détenus sont informés sur les procédures en vue d’obtenir de l’aide.

“Les officiers de SME Mauritius sont là pour vous épauler. Le gouvernement a mis en place différents plans d’aide pour les entrepreneurs existants et potentiels entrepreneurs”, a déclaré le ministre Bholah. Il a expliqué que de banques ont, également, plusieurs plans de financement. Il suffit d’avoir la volonté, l’ambition et la persévérance pour transformer vos idées en réalité.

Affirmant que le gouvernement ambitionne de faire de l’entrepreneuriat l’épine dorsale de notre économie, le ministre Bholah a maintenu: “ Nous voulons créer une nouvelle génération d’entrepreneurs. Dans cet élan, vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice”, a-t-il dit. Le ministre Bholah a dit espérer que le programme de formation, dispensé aux détenus, leur sera bénéfique. “De là, vous allez pouvoir aspirer à vous tourner vers l’entrepreneuriat après votre sortie de la prison. Vous pouvez être des futurs chefs d’entreprises”, a renchéri le ministre Bholah.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4