Sextorsion et harcèlement sexuel sur le net : danger devant !
Sextorsion et harcèlement sexuel sur le net : danger devant !
Actualité

Sextorsion et harcèlement sexuel sur le net : danger devant !

17 Sep 2020

Sextorsion et harcèlement sexuel sur le net, les utilisateurs de Facebook, Instagram et TikTok, ne sont pas à l’abri. Le mieux serait de cesser de poster les photos et des vidéos sur ces applications, afin d’éviter toute dégradation. Du moins, c’est le conseil donné par le constable Pravesh Beeharry, de la Cybercrime Unit, au cours de l’émission, Ena Simé, ce mercredi 16 septembre. Le débat était concentré sur les jeunes filles victime de chantage sur le net par un fake profile, au nom de Shivam Movergarson.

Le constable Pravesh Beeharry a fait comprendre, que ce sont des plateformes internationales et que les autorités à Maurice ne disposent aucun contrôle. Toutefois, la Cybercrime peut faire une requête auprès de l’administrateur pour faire enlever les vidéos ou commentaires qui causent des préjudices à certains.

A lire aussi