Transfert ‘punitif ’ : les troublantes révélations d’un membre de la NSS
Transfert ‘punitif ’ : les troublantes révélations d’un membre de la NSS
Actualité

Transfert ‘punitif ’ : les troublantes révélations d’un membre de la NSS

13 Apr 2021

Rien ne va plus chez les membres du National Security Service (NSS), affectés à Rose-Hill depuis le transfert d’un de leur collègue. Ce dernier, se disant victime d’un « transfert punitif » a été muté au poste de police de Bambous depuis trois semaines.  Ce policier, âgé de 39 ans, a fait de troublantes révélations contre son chef hiérarchique au poste de police de Rose Hill, samedi 10 avril.

Il accuse ce dernier d’avoir ourdi un «complot » contre lui pour qu’il soit transféré. Il a des preuves, a-t-il dit dans sa déposition, pour confirmer ses dires. Le policier va beaucoup plus loin.  Il allègue que son supérieur a obtenu une somme d’argent d’un habitant de Roches-Brunes.

Pour comprendre l’histoire, le policier raconte qu’il vit en concubinage avec la sœur de cet habitant de Roches-Brunes. Ce dernier a débarqué chez lui à Rose-Hill, vendredi 9 avril, et l’a injurié. « Eta P…  gard. Mwa ki for !  Monn paye (il cite le nom du haut gradé) pou fer twa ale travay lor shift dan  station. »

 Puis son beau-frère lui a lancé une sévère mise en garde: « Mo pe dir twa ki nou pa enkor fini ar twa.»

Selon le policier, son ancien chef hiérarchique aurait remis tous ses relevés téléphoniques pour le nuire. Nous apprenons qu’en l’espace d’un an, sept policiers affectés à la NSS ont été mutés dans d’autres départements.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4