Zezi victime de brutalité policière : inacceptable - Dis-Moi (Maurice) réclame l’arrestation de l’officier
Zezi victime de brutalité policière : inacceptable - Dis-Moi (Maurice) réclame l’arrestation de l’officier
Actualité

Zezi victime de brutalité policière : inacceptable - Dis-Moi (Maurice) réclame l’arrestation de l’officier

13 Aug 2021

Après avoir pris connaissance de la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce mercredi 11 août 2021, dans laquelle l’on voit Christian Nanette, alias Zezi, se faire agresser par un officier de police à bord d’un autobus, la branche mauricienne de l’Association Droits Humains Océan Indien (Dis-Moi), réclame l’arrestation de l’officier barbare.

Ce dernier, on le rappel, a, comme en témoigne les images de ladite vidéo, assené plusieurs coups de poings à Christian Nanette qui est un patient de l’hôpital psychiatrique Brown Sequard, à Beau Bassin.

Selon Erickson Mooneapillay, président de Dis-Moi Maurice, que l’on soit sain d’esprit ou pas, ce genre de comportement, venant d’un policier en uniforme, est inacceptable.

La brutalité policière, dit-il, est considérée comme étant une offense grave qui dépasse largement le cadre des droits humains. Il s’agit d’une offense criminelle d’autant que, dans ce cas précis, le policier a usé de moyens « déraisonnables » car à aucun moment Zezi n’a fait preuve de résistance qui méritait qu’il soit battu ou de comportement qui aurait pu faire que l’officier de police ait pu se sentir menacé.

Pour l’homme de loi, ce cas révèle clairement d’une offense qui mérite d’être sanctionnée. Il estime qu’il est important qu’une enquête policière soit immédiatement instituée et que des sanctions soient prises.

Erickson Mooneapillay se désole du fait qu’encore en 2021, certains policiers n’aient toujours pas tiré des leçons du passé en ce qu’il s’agit de tels actes de tortures et de violences lors d’une interpellation.

Il souligne que cela ramène à de mauvais souvenirs d’autant qu’il y a déjà eu mort d’homme provoqué par des cas de brutalités policières à Maurice et que de nombreux autres cas ont été rapportés.

Pour le directeur de Dis-Moi Maurice, Christian Nanette a davantage besoin d’une assistance psychologique et psychiatrique, de counseling, plutôt que d’être malmené et de se retrouver dans un cachot.

Après avoir visionné la vidéo, Me Mooneapillay fait ressortir que l’on voit clairement une personne en train de se faire battre.

Ce qui, fait-il ressortir, est totalement inacceptable.

De conclure par : « que l’on porte l’uniforme de la police ou pas, il est clair que l’officier ait commis une offense car il y a eu voie de fait (assault) sur la personne. »

Pour rappel, fondée en 2012, Dis-Moi (Maurice) milite pour la protection et le respect des droits humains et fondamentaux et est une branche de l’Association Droits Humains Dans l’Océan Indien.

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4