Bagarre entre collégiens : plusieurs facteurs à prendre en considération

La violence au sein des collèges, un mal qui prend de l’ampleur.
Bagarre entre collégiens : plusieurs facteurs à prendre en considération

La violence parmi les collégiens s’accentue de jour en jour. Lors de ces dernières semaines, plusieurs vidéos de violences entre collégiens ont fait surface sur les réseaux sociaux, parmi une bagarre à la gare de Rose-Hill et à Triolet. Pourquoi cette hausse de brutalité et quelles sont les raisons derrière ces actes de violences ?

La psychologue Azeemah Beeharry précise que différents facteurs peuvent entraîner des collégiens dans des bagarres ou actes de violences après leurs heures de classe. Elle estime que la séparation et le divorce des parents est l’un des facteurs récurrents à Maurice et à l’étranger.

La psychologue explique que la violence conjugale, que ce soit physique ou verbale, a un impact très néfaste sur les enfants, qui absorbent toute négativité comme une éponge. L'autre aspect abordé par Azeemah Beeharry est les valeurs d’antan qui ont été délaissées dans la société et par des jeunes.

Auparavant, les collégiens avaient peur de leurs parents, ainsi que de leurs enseignants. De nos jours, c’est tout le contraire car ils ont plus de liberté, d’après Azeemah Beeharry. Cette dernière a fait ressortir qu’avec les réseaux sociaux, il y a toutefois un manque de communication ; qui résulte à l’agressivité et à la violence parmi les jeunes.

Bagarre entre collégiens : plusieurs facteurs à prendre en considération

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu