Rs 4500 pour un gain de Rs 24 000 : Comment elle a mordu à l’hameçon

Une cinquantaine de personnes, voulant investir leur argent, avaient assisté à une réunion chez une habitante de Pamplemousses
Rs 4500 pour un gain de Rs 24 000 : Comment elle a mordu à l’hameçon

En investissant une somme de Rs 10 000, vous obtiendrez Rs 60 000 en 32 jours. Ou alors, si vous investissez Rs 4500, vous obtiendrez Rs 24 000 en 21 jours. Une aubaine n’est-ce pas ? Et pourtant, ce que proposait une habitante de Pamplemousses n’avait rien à voir avec un véritable fond d’investissement. C’était plutôt un moyen de soutirer de l’argent avec des investisseurs.

Une habitante de la localité, âgée de 23 ans, est tombée dans le panneau. Après avoir investi son argent, elle a vite déchanté. Elle s’est rendue compte qu’elle a eu affaire à des individus malintentionnés. C’est pourquoi elle a porté plainte au poste de police de Pamplemousses, jeudi 28 juillet.

La jeune femme relate, dans sa déposition, que les faits remontent au 21 janvier de cette année. Sa voisine, dit-elle, lui aurait proposé d’assister à une réunion le même jour chez elle, au sujet d’un fond d’investissement.

Elle s’y est rendue en compagnie de son époux. Une fois sur place, ils ont constaté qu’une cinquantaine de personnes étaient installées dans le salon. Le propriétaire du prétendu fond de société a pris la parole pour faire un exposé sur les conditions de ce nouveau projet. Il aurait même produit des documents, en prétendant que la société aurait soi-disant obtenu un permis du gouvernement pour opérer. Plusieurs personnes ont investi leur argent.

Selon la plaignante, sa voisine l’aurait encouragé à en faire autant. « Pa per pou mett to kass. Ena avoka ek dokter finn investi la dan ». Rassurée et convaincue, la jeune femme aurait investi Rs 4500. Mais lorsqu’elle s’est rendue chez sa voisine, 21 jours plus tard, pour récupérer son gain, on lui aurait fait comprendre qu’elle devra attendre.

Au mois de mai, lorsqu’elle a insisté pour récupérer la somme qu’elle a investi, la responsable de la société lui aurait lancé d’un ton menaçant : « Taler mo fer mo bann bouncer enleve twa».

Rs 4500 pour un gain de Rs 24 000 : Comment elle a mordu à l’hameçon

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu