Variole du singe : un cas détecté à la Réunion

Un premier cas de la variole du singe a été enregistré à la Réunion. Des dispositifs ont été mis en place à Maurice pour éviter toute propagation.
Variole du singe : un cas détecté à la Réunion

Les autorités mauriciennes suivent la situation sanitaire de très près après qu'un premier cas de la variole du singe ait détecté à l'ile Sœur mercredi 14 septembre. Cela après que des analyses ont été effectués sur un patient. Les autorités Réunionnaises ont démarré un exercice de dépistage. Des protocoles sanitaires ont été établis au port et à l'aéroport, selon le ministère de la santé à Maurice.

A l'aéroport, un passager devra impérativement fournir plusieurs détails sur un formulaire ; notamment la liste des pays qu'il a visité les derniers 21 jours, indiquer s'il a été en contact avec une personne qui a contracté le virus ou qui était soupçonnée d'avoir des symptômes.

C’est la Rapid Response Team (RRT) qui s'occupera des cas liés à la variole du singe dans les hôtels, fait-on comprendre du côté du ministère de la santé. Si une personne est soupçonnée d'avoir contracter le virus, elle sera soumise à des tests PCR et s'isolera dans sa chambre d'hôtel en attendant les résultats. Si les résultats s’avèrent négatifs, la personne pourra continuer son séjour normalement.

Au cas contraire, la personne devra s’isoler pendant 21 jours dans sa chambre d’hôtel et être hospitalisée au ENT Hospital à Vacoas si jamais son état de santé s’aggravait.

Conséquemment, les officiers du ministère de la santé enclencheront les procédures pour un contact tracing.

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu