2 novembre 1834 : une date cruciale dans l’évolution de notre île

L’arrivée des travailleurs engagés en 1834, soit les premiers pas des bâtisseurs de notre île.
2 novembre 1834 : une date cruciale dans l’évolution de notre île

2 novembre 1834 -2 novembre 2022 : aujourd’hui on célèbre le 188e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés indiens à Maurice. De 1834 à 1910 près d’un demi-million de travailleurs sont arrivés à Maurice pour remplacer les esclaves affranchis sur les plantations de canne à sucre. La majorité des travailleurs sous contrat venaient d'Inde, mais aussi de Chine, d'Asie du Sud-Est, de Madagascar et d'Afrique de l'Est.

Au moment où les britanniques décident d'abolir l'esclavage dans ses colonies en 1833, l’industrie sucrière est plein essor. On a besoin d’encore plus d’hommes pour travailler dans les champs, mais le 1er février 1835 l’esclavage est abolie à Maurice. Les britanniques introduisent alors un nouveau système de recrutement appelé « indenture ».

Un travailleur sous contrat était un homme ou une femme libre qui signait un contrat pour travailler loin de sa patrie pendant une période déterminée. Le gouvernement colonial britannique voulait évaluer la viabilité de ce nouveau système et c’est ainsi que le "Great Experiment" a été lancé à Maurice. Cette expérience débuta officiellement le 2 novembre 1834 lorsque le navire Atlas arriva d'Inde avec 36 travailleurs sous contrat à son bord.

Les coolies arrivaient à Maurice après un voyage depuis l'Inde qui prenait généralement huit à dix semaines. Sur le site de l'Aapravasi Ghat (auparavant Immigration Depot), ils étaient nourris et logés pendant le traitement de leur dossier et recevaient des soins médicaux si nécessaire. Quittant leurs villages au fin fond de l’Inde rurale, des centaines de milliers de travailleurs poussés par la misère vont ainsi arrivés dans un pays dont ils ne connaissaient rien. On leur disait simplement qu’ils allaient travailler dans les champs. Il faut aussi rappeler que leur salaire était de 5 roupies par mois.

L’arrivée des travailleurs engagés a atteint son apogée entre 1843 et 1865 pour répondre aux besoins croissants de l'industrie sucrière. Le rôle de Maurice dans ce phénomène migratoire est reconnu mondialement, notamment après l’inscription de l’Aapravasi Ghat comme site du patrimoine mondial de l’Unesco en 2006.

De nos jours, il y a travers le monde plus de 25 millions de personnes d’origine indienne qui sont issus de ce phénomène migratoire. Ils sont repartis dans des pays comme l’Afrique du Sud, Fiji, les Maldives, Singapour, Trinidad et Tobago, la Guyane, la Martinique, la Barbade.

2 novembre 1834 : une date cruciale dans l’évolution de notre île

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu