Allégations de brutalités policières : le “mutisme” de Rama Valayden pendant deux ans intrigue Pravind Jugnauth

Allégations de brutalités policières : le “mutisme” de Rama Valayden pendant deux ans intrigue Pravind Jugnauth
Allégations de brutalités policières“mutisme” de Rama Valayden

Le fameux cas de clé USB contenant des vidéos de brutalités policières, remis à la police en décembre 2020 par l’avocat Rama Valayden, a été au cœur de la Private Notice Question (PNQ), ce mercredi 15 juin 2022.

Le mutisme de l’Homme de loi pendant deux ans a surpris le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il a dit ne pas comprendre pourquoi avoir attendu tout ce temps pour dévoiler ces actes de torture. “Et de surcroît, je cite « c’est Bruneau Laurette, et non l’avocat qui a ‘leak’ ces vidéos… », a lancé le chef du gouvernement.

En outre, le Premier ministre dit n’avoir pas été mis au courant de cette fameuse clé USB par le Commissaire de Police d’alors.

Autre volet de la PNQ été consacré à la proposition de Xavier-Luc Duval pour la mise sur place d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur des cas allégués de brutalités policières.

« Elle n’a pas sa raison d’être. Ce serait une perte de temps. Au contraire, l’Independent Police Complaints Commission (IPCC), introduite par le gouvernement en 2018, a déjà entamé une enquête sur ces cas », a rétorqué le chef du gouvernement.

Il a fait ressortir que toutes évidences produites lors d’une commission d’enquête ne pourront pas être utilisées en Cour. Or, à titre de comparaison, Pravind Jugnauth a avancé que l’IPCC, peut conduire à des arrestations des policiers fautifs allant jusqu’à une compensation à toute personne qui dénonce tous cas de torture.

Pravind Jugnauth a aussi évoqué la nécessité de revoir les lois existants, «mais si seulement le besoin se fait sentir ».

Allégations de brutalités policières : le “mutisme” de Rama Valayden pendant deux ans intrigue Pravind Jugnauth

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu