Atelier de travail : l’AIEA accueille 24 délégués de 18 pays africains membres

Une formation de l'AIEA sur la radioprotection parmi les travailleurs de la santé africains a eu lieu. Cela dans le but d'inculquer la culture de la sécurité de la radioprotection.
Atelier de travail : l’AIEA accueille 24 délégués de 18 pays africains membres

Le ministère de la Santé et du Bien-être, en collaboration avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a lancé hier, lundi 17 octobre, un "cours régional de formation des formateurs à la culture de la radioprotection" au Casuarina Resort and Spa, Trou aux Biches. L'atelier de cinq jours est suivi par 24 délégués de 18 pays africains, membres de l'AIEA, dont l'île Maurice.

Le séminaire s'inscrit dans le cadre du projet régional RAF9064 de l'Accord régional africain de coopération pour la recherche, le développement et la formation en sciences et technologies nucléaires, intitulé "Améliorer les capacités des États en matière de radioprotection des patients". L'objectif est d'aider les Etats, membres de l'AIEA, à développer un pool de formateurs ayant les connaissances techniques, l'expérience pratique et les capacités d'enseignement nécessaires pour construire un programme national de formation à long terme pour les agents de radioprotection.

Le programme a été lancé par le ministre de la Santé et du Bien-être, Kailesh Jagutpal, en présence de la spécialiste en radioprotection de l'AIEA, Debbie Gilley, et d'autres experts et responsables technologiques de l'AIEA. Il a mis l'accent sur le rôle essentiel des rayonnements en médecine, qui sont utilisés à la fois pour les diagnostics et les thérapies dans des services tels que la radiologie, la radiothérapie et la médecine nucléaire, qui reposent tous sur l'utilisation sûre et optimale des rayonnements ionisants.

Le ministre a aussi souligné qu'une exposition involontaire aux rayonnements ionisants pouvait être dangereuse pour les patients et les employés. Il a noté l'utilisation de la radiothérapie qui bien que constituant un traitement efficace du cancer, peut avoir des effets négatifs graves d’où la nécessité d'inculquer l'idée et les principes de la radioprotection et de la culture de la sécurité à tous les employés.

Atelier de travail : l’AIEA accueille 24 délégués de 18 pays africains membres

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu