Bioculture - CSR : assurer que les ONG puissent avoir une autre source de financement

Le taux de fonds recueillis par le CSR Fund, qui était à 5% en 2020, a connu une hausse de 5% en 2022 pour atteindre 10%, représentant la somme de Rs 31 M.
Bioculture - CSR : assurer que les ONG puissent avoir une autre source de financement

Une cérémonie de remise de chèques aux associations a eu lieu à La Vanille Crocodile Park, le mercredi 14 décembre, par le ‘Sustainability Manager’ de Bioculture, Nada Padayatchy. Le but est d’assurer que les ONG puissent avoir une autre source de financement, mise à part le CSR Fund.

« L'objectif est de faire en sorte que les organisations Non-Gouvernementales (ONG) disposent d'une source de financement autre que le fonds de responsabilité sociale des entreprises (RSE) géré par la MRA », a déclaré Nada Padayatchy. Ces chèques sont normalement remis chaque année, mais à cause de la pandémie de Covid-19, cela n’a pas été possible en 2021. En 2020, le taux de fonds recueillis par le CSR Fund, qui était à 5%, a subi une hausse de 5% en 2022, ce qui ramène le taux à 10%. Ces 10% représentent la somme de Rs 31 millions.

Nada Padayatchy affirme que le CSR a toujours fait partie de la compagnie Bioculture. Ainsi, plusieurs projets ont été réalisés dans le sud de l'île dans le but d’améliorer le niveau de vie des habitants de Batimarais. Parmi, l’on compte l’aménagement du Ferney Community Garden, mis en place en période de confinement et juste après le naufrage du Wakashio, et un jardin communautaire pour les femmes qui ont perdu leur emploi.

Bioculture - CSR : assurer que les ONG puissent avoir une autre source de financement

A Lire aussi

No stories found.
logo
Wazaa FM
www.wazaa.mu