Commission d’enquête : les événements entourant la Platinum Card Saga

Le rapport de la Commission d’enquête instituée sur Ameenah Gurib-Fakim a été rendu public. Ci-dessous, une rétrospective de l'affaire.
Commission d’enquête : les événements entourant la Platinum Card Saga

La commission d’enquête sur l’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a rendu public son rapport le vendredi 16 septembre. Cette commission d’enquête était présidée par l'ex-Chef juge Asraf Caunhye. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé, lors d’une conférence de presse, que le gouvernement mettra sur pied un comité ministériel, sous la présidence de l’Attorney General, pour examiner les recommandations de la Commission Caunhye et faire des propositions sur la marche à suivre. Revenons sur le déroulé de l'affaire.

Pour rappel, Ameenah Gurib-Fakim est devenue la présidente de la République de Maurice le 5 juin 2015. Après sa nomination, elle a également accepté, à la suite d’une rencontre avec l'homme d'affaires Alvaro Sobrinho à Londres en juillet 2015, d’être vice-présidente du conseil d’administration de Planet Earth Institute (PEI). Elle a ensuite été nommée administratrice de la Planet Earth Institute Foundation en novembre de la même année.

En février 2018, il a été rapporté qu'Ameenah Gurib-Fakim avait reçu une carte de crédit personnelle de PEI. La carte avait une limite de crédit de 1 million de roupies et était destinée à couvrir les dépenses que la présidente engagerait en ce qui concerne les activités éducatives et philanthropiques de PEI en Afrique.

Des relevés bancaires montrent qu'Ameenah Gurib-Fakim avait dépensé plus de 2 millions de roupies en utilisant la dite carte pour effectuer le paiement de certains achats personnels de septembre 2016 à février 2017. La présidente aurait aussi utilisé la carte pour se lancer dans des achats de bijoux et d’autres articles de luxe provenant de boutiques de marque. Il est noté que ces achats n’avaient rien à voir avec le programme éducatif philanthropique de PEI.

Le 16 mars 2018, Mme Gurib-Fakim a décidé de nommer, elle-même une Commission d’enquête présidée par Sir Hamid Moollan, Q.C. Le but : enquêter, entre autres, sur le comportement de la présidente (elle-même) en ce qui concerne la carte de crédit émise par PEI, la fuite de ses relevés bancaires et les autorisations accordées aux entités commerciales d'Alvaro Sobrinho, président de PEI, qui opérait à Maurice.

Il n’y a eu aucune suite à la mise en place de ladite Commission d’enquête à la suite d’un communiqué du bureau du Premier ministre. Il y était précisé que la création de cette Commission d’enquête était contraire à l’article 64 de la Constitution et était juridiquement invalide et sans effet.

C’était le 17 mars 2018 qu’Ameenah Gurib-Fakim a présenté sa démission comme présidente de la République, qui a pris effet le 23 mars de la même année. Nous allons revenir sur les retombées du rapport de la Commission d’enquête Caunhye sur Ameenah Gurib-Fakim dans les jours qui suivent.

Commission d’enquête : les événements entourant la Platinum Card Saga

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu