Cybercriminalité : collaboration INTERPOL/AFRIPOL

La lutte contre la cybercriminalité est au premier plan de la session de débriefing de l'opération Africa Cyber Surge.
Cybercriminalité : collaboration INTERPOL/AFRIPOL

Ce jeudi 24 novembre marque le dernier jour d'une session de débriefing sur l'opération Africa Cyber Surge qui se déroule à l'hôtel Méridien, à Balaclava. La séance d'ouverture a eu lieu le 22 novembre en présence du commissaire adjoint de police (DSP), Hemant Jangi. Des participants de 28 pays, dont le Kenya, l'Érythrée, le Ghana et la Gambie, assistent à l'événement.

Cet événement est le fruit d'une collaboration entre l'Organisation internationale de police criminelle (INTERPOL) et le mécanisme de coopération policière de l'Union africaine (AFRIPOL). L'objectif de cette réunion est d'encourager l'échange d'idées et le partage des meilleures pratiques en matière de lutte contre la cybercriminalité.

Le DSP Jangi a déclaré, dans son discours, que l'Africa Cyber Surge est une opération multinationale de prévention et de répression de la cybercriminalité. Le système d'opération a été conçu pour aider les pays membres ainsi que les institutions judiciaires dans leur lutte contre la cybercriminalité.

Il a en outre fait ressortir que les criminels exploitent les nouvelles technologies pour mieux cibler les personnes sur les réseaux sociaux et les sites en ligne. Ces cybermenaces actuelles comprennent l’hameçonnage, les rançongiciels et la violation de données. C'est dans ce contexte que l'Africa Cyber Surge entre en action.

L'événement a également vu la participation de la directrice adjointe de la Direction de la cybercriminalité, chargée de la menace et de la réponse aux cybercrimes, à INTERPOL, Jacqueline De Lange. Dans son discours, elle a souligné que le nombre de cas de cybercriminalité est appelé à augmenter au cours des cinq prochaines années. Il est donc essentiel d'établir et de former un front uni face à ces problèmes.

« INTERPOL », a-t-elle expliqué, « est une organisation mondiale qui aide 195 pays membres à acquérir les connaissances et les capacités nécessaires pour lutter contre les cybermenaces et la criminalité transnationale". Elle a poursuivi en affirmant qu’il est « est essentiel que toutes les différentes parties travaillent ensemble pour préserver l'architecture de sécurité mondiale. »

Grâce à cette manifestation, INTERPOL et AFRIPOL offrent aux services chargés de l'application de la loi une plateforme leur permettant de renforcer leur collaboration, leur coordination et leurs capacités.

Également présent lors de l'événement, le responsable des technologies de l'information et de la communication d'AFRIPOL, Adoulaye Doucouré, a parlé de l'importance du partenariat. Il a expliqué qu'AFRIPOL est un mécanisme autonome de l'Union africaine et un partenaire important dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée.

Il a également déclaré que le continent africain possède un énorme potentiel dans le secteur des TIC. Pourtant, on constate une augmentation significative de la cybercriminalité en raison de l'utilisation accrue des nouvelles technologies. « La session de débriefing est l'occasion pour les nations membres de se rencontrer, de débattre et de développer de meilleurs efforts de lutte contre la cybercriminalité », a-t-il noté.

Cybercriminalité : collaboration INTERPOL/AFRIPOL

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu