Débats budgétaires : "Ce Budget pose des bases solides pour l'avenir", soutient Sunil Bholah

Le ministre Bholah a maintenu que la responsabilité fiscale demeure une condition sine qua non. “Des largesses économiques démesurées ne peuvent que mettre en péril notre relance”, a-t-il dit.
Débats budgétaires : "Ce Budget pose des bases solides pour l'avenir", soutient Sunil Bholah
Sunil Bholah, ministre du Développement Industriel, des Affaires et des Coopératives

« Nous croyons en la cohérence, la continuité et la stabilité. Mon interprétation est que le budget établit une base solide pour l'avenir. Tout en plaçant les « personnes » au centre de ses préoccupations, il déploie des mesures pour moderniser les infrastructures, accélère leur durabilité, stimule et promet une croissance inclusive”: propos du ministre du Développement Industriel, des Affaires et des Coopératives, Sunil Bholah, lors des débats budgétaires, à l’Assemblée Nationale, hier, lundi 13 juin.

Evoquant la pandémie de Covid-19, Sunil Bholah a argué que le leader de l'Opposition ne doit pas faire abstraction du fait qu'on se relève, lentement, mais surement d'une situation précaire. Et qu'il y a une urgence de raison de notre économie. Aussi, le ministre Bholah a maintenu que la responsabilité fiscale demeure une condition sine qua non. “Des largesses économiques démesurées ne peuvent que mettre en péril notre relance”, a-t-il dit.

Pour ce qui est du prix du carburant, Sunil Bholah a déclaré que le leader de l’Opposition sait que le prix du pétrole brut, la référence mondiale, a dépassé les 120 dollars le baril, son plus haut niveau depuis début mars 2022.

Selon lui, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés ont déjà du mal à suivre le rythme de la demande actuelle. Même les principaux membres de l'OPEP, tels que l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Koweït ont exporté considérablement moins le mois dernier, car ils ont déjà atteint leurs limites de capacité.

“Tel est l'état du marché pétrolier !

“Quelles étaient les alternatives…? Mettre en péril la situation financière de la State Trading Corporation ? Réduire la subvention sur le GPL, la Farine et le Riz ? Est-ce vraiment ce que veut le chef de l'opposition?”, s’est demandé Sunil Bholah.

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu