Incendie à l'hôtel Lux : le travail d’une trentaine de chauffeurs de taxi compromis

Dans son intervention sur les ondes de Wazaa FM, il déplore le fait que les chauffeurs de taxi soient encore confrontés à une autre situation difficile à peine remis au travail.
Incendie à l'hôtel Lux : le travail d’une trentaine de chauffeurs de taxi compromis

Le président de la Federation Of Hotels Taxi Associations (FHTA), Ved Prakash Ramjeetun, n’est pas resté insensible à l’incendie qui a ravagé l'hôtel Lux Belle-Mare, samedi 2 juillet. Dans son intervention sur les ondes de Wazaa FM, il déplore le fait que les chauffeurs de taxi soient encore confrontés à une autre situation difficile à peine remis au travail.

« Les chauffeurs de taxi sont fréquemment au chômage technique quand les hôtels sont en rénovation. Dans ce contexte, je souhaite faire une requête au gouvernement afin qu’il vienne en aide à ces chauffeurs sous forme de soutien financier. D’ailleurs, nous avons fait cette suggestion lors de la consultation pré-budgetaire en 2021. Nous, les opérateurs de taxi, nous contribuons aussi à la Contribution Sociale Généralisée (CSG) ainsi qu’à la Taxi Operators Welfare Fund (TOWF) et je pense que l’état doit prendre des mesures appropriées pour venir en aide aux chauffeurs sinistrés », a déclaré le président de la Federation Of Hotels Taxi Associations.

Toutefois, Ved Prakash Ramjeetun salue l’initiative du ministre et député de la circonscription no.9 (Flacq/Bon-Accueil), Sudheer Maudhoo , concernant le relogement des chauffeurs de taxi, mais souhaite, toutefois , que le ministre des transports terrestres et du métro léger, Alan Ganoo, prenne aussi en considération cette situation.

Incendie à l'hôtel Lux : le travail d’une trentaine de chauffeurs de taxi compromis

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu