Légumes : les consommateurs débourseront plus à partir de la mi-octobre

La tente bazar pèsera plus lourde dans les semaines à venir, à cause des augmentations des prix des légumes.
Légumes : les consommateurs débourseront plus à partir de la mi-octobre

Le marché des légumes affichera une bonne santé pour les 20 prochains jours, soit jusqu’à la mi-octobre, mais la donne peut connaître un changement avec le début de l’été. Les prix pourraient augmenter. C’est ce que prévoit Kreepalloo Sunghoon, le secrétaire général de la Small Planters Association (SPA).

« Les indications démontrent que nous ferons face à un début d’été difficile et les légumes récoltés après le 15 octobre seront affectés par la sècheresse. De plus, depuis trois mois, nous n’avons pas eu de pluies. Cela a provoqué un manque d’eau pour les plantations », a fait ressortir Kreepalloo Sunghoon.

Ce dernier explique que chaque mois, près de 1 200 à 1 500 arpents sont cultivés, mais qu'avec la sécheresse, la production des légumes sera freinée. « Je crois fermement qu’il faut revoir notre stockage d’eau car nous faisons face à ce genre de problème depuis 20 ans », a fait ressortir le secrétaire général de la SPA.

En ce qui concerne les prix des légumes pendant la période de jeûne du Durga Puja et de Govinden, Kreepalloo Sunghoon estime qu’il y a suffisamment de légumes sur le marché, cela à la satisfaction de tous. Mais les consommateurs doivent eux aussi veiller quant aux prix de légumes qui sont pratiqués dans les marchés à travers l’île, dit-il, pour ne pas se faire exploiter par des maraîchers. « D’ailleurs, chaque semaine, il y a des prix qui sont affichés après une revue générale à travers Maurice », a indiqué Kreepalloo Sunghoon.

Légumes : les consommateurs débourseront plus à partir de la

mi-octobre

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu