Le nouveau mécanisme d'alerte aux obstacles commerciaux et l'application mobile complémentaire lancés le 29 septembre

Le TOAM est géré conjointement par le ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international et la MCCI.
Le nouveau mécanisme d'alerte aux obstacles commerciaux  et l'application mobile complémentaire lancés le 29 septembre

Double événement dans le commerce international à Maurice. Le nouveau mécanisme d'alerte aux obstacles commerciaux ( «new Trade Obstacles Alert Mechanism» [TOAM] ) et l'application mobile complémentaire seront lancés officiellement, le 29 septembre, grâce à l’initiative conjointe, du Centre du commerce international (ITC), ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international et Chambre de commerce et d'industrie de Maurice (MCCI).

Il faut dire que le TOAM qui a été mis en place à Maurice en 2015 était une extension d'un projet de l’International Trade Centre sur les barrières non tarifaires. Le TOAM est géré conjointement par le ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international et la MCCI.

Il met en place une plate-forme en ligne sur laquelle les opérateurs commerciaux signalent les obstacles au commerce, tels que les barrières non tarifaires et d'autres contraintes auxquelles, ils pourraient être confrontés dans le cadre des exportations et des importations. Ces obstacles sont canalisés vers les ministères et agences concernés pour des actions correctives.

À ce jour, une trentaine d'obstacles au commerce ont été enlevés avec succès. Il est soutenu que l'application mobile rendra le TOAM plus visible pour les opérateurs et leur permettra de signaler les obstacles au commerce directement et de manière transparente à partir de leurs appareils mobiles.

A noter que le Conseil des ministres a pris note de cette avancée lors de sa dernière réunion, vendredi le 2 septembre.

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu