Lutte contre la corruption : un atelier de travail de cinq jours organisé

L'ICAC fonctionne en tant qu'organisme indépendant en vertu de la PoCA 2002. Cependant, il en revient au comité parlementaire d’assurer la partie administrative de cette institution.
Lutte contre la corruption : un atelier de travail de cinq jours organisé

L'ICAC a organisé l'événement en collaboration avec le Secrétariat du Commonwealth. Le Dr Roger Koranteng, conseiller et chef de la gouvernance du secteur public au Secrétariat du Commonwealth au Royaume-Uni, en est l'animateur. Il est responsable des institutions de gouvernance, de lutte contre la corruption, de démocratie et de contrôle dans 56 pays du Commonwealth.

Dans son discours, la Chief Government Whip a souligné la prévalence des lois et des structures définies à Maurice qui permettent la corruption et le blanchiment d'argent. Elle a souligné que l'ICAC fonctionne en tant qu'organisme indépendant en vertu de la PoCA 2002. Toutefois elle a précisé que le comité parlementaire assure la responsabilité administrative de l'institution en surveillant et en examinant ses activités dans divers domaines.

Le Dr Roger Koranteng, pour sa part, a déclaré que le Commonwealth collabore avec les gouvernements nationaux pour assurer la transparence et la responsabilité dans les services publics. Selon lui, Maurice se distingue par ses références en matière de bonne gouvernance et la facilité de faire des affaires sur le continent africain. Il a déclaré qu'à la lumière des nouvelles technologies, les institutions de lutte contre la corruption devraient suivre l'évolution des tendances et valoriser le renforcement des capacités comme une composante essentielle d'un système agile et résilient.

Lutte contre la corruption : un atelier de travail de cinq jours organisé

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu