Mare Chicose : mise en place d’une équipe médicale à Cluny

Outre quelque 5 000 m2 de terres répandues sur le lieu du sinistre, une station mobile a été mise en place à Cluny en vue d’assurer la qualité de l’air dans les régions de Cluny et d’Union Park.
Mare Chicose : mise en place d’une équipe médicale à Cluny

Le National Emergency Operations Command (NEOC), conjointement avec le ministère de la Santé et du Bien-Etre continuent d’exercer un “contrôle rigoureux” par rapport la santé publique dans les régions, situées dans le périmètre du site d’enfouissement de Mare-Chicose. Cela suite à l’incendie qui s’est déclaré, le mardi 22 novembre. C’est ce qui ressort d’un communiqué du NEOC, émis ce vendredi 25 novembre.

Parallèlement, quelque 5 000 m2 de terres ont été répandues sur le lieu du sinistre, apprenons-nous du ministère de l’Environnement. De même, une station mobile a été mise en place à proximité de la chapelle à Cluny en vue d’assurer la qualité de l’air dans les régions de Cluny et d’Union Park.

“Aussi, une équipe médicale a été mise en place à Cluny afin de prodiguer des soins aux gens en cas de besoin, à l’initiative du ministère de la Santé”, affirme-t-on au ministère de l’Environnement. De même, il est souligné que la Santé a pris les dispositions nécessaires de dépêcher une ambulance à Mare-Chicose et à Beemanique à partir de ce vendredi 25 novembre 2022, et ce, jusqu’au vendredi 2 décembre 2022 de 9 à 16 heures pour répondre à toute demande de soins urgents des habitants de ces régions.

“Il est a noté qu’à ce jour, aucun cas de détresse respiratoire lié à l’incendie en cours à Mare-Chicose n’a été rapporté à l’hôpital Jawarhall Nehru à Rose Belle ou dans les centres de santé publique des régions avoisinantes”, souligne le NEOC. Dans cette conjoncture, l’hôpital Jawarhall Nehru à Rose-Belle et le Cluny Community Health Centre restent à la disposition d’éventuels patients en cas de besoin d’attention médicale à cause de l’incendie en cours.

Le NEOC rappelle que des tests sur la qualité de l'air ambiant réalisés par le National Environmental Laboratory (NEL) dans les régions de Union-Park, Rose-Belle, New-Grove, Deux-Bras, Mare-Chicose et le village de Cluny n’ont décelé la présence d’aucun élément toxique. Aussi, des tests réalisés sur la qualité de l’eau à Rivière Tranquille, Rivière la Chaux et Rivière des Créoles confirment qu’il n’y a aucune trace de pollution.

Mandée sur place, la police continue de sensibiliser les habitants de la région afin d’assurer la sécurité de tous. “Il est vivement déconseillé de se rendre à proximité du centre d’enfouissement,” conclut le communiqué.

Mare Chicose : mise en place d’une équipe médicale à Cluny

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu