Parlement : Mauritius Food Standards Agency Bill voté avec des amendements hier soir

Le Mauritius Food Standards Agency Bill 2022 changera la donne en garantissant que les aliments soient sûrs et aient une valeur nutritionnelle, a indiqué Kailesh Jagutpal.
Parlement : Mauritius Food Standards Agency Bill voté avec des amendements hier soir

Le Mauritius Food Standards Agency Bill 2022 a été voté avec des amendements, à l’Assemblée Nationale, hier soir, jeudi 27 octobre. Dans son Summing-Up, le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, a affirmé la Mauritius Food Standards Agency (MFSA) sera opérationnelle à partir du 1er janvier 2023.

“Le gouvernement est déterminé à concrétiser cette réalisation historique”, a lancé le Dr Jagutpal. Rappelant que le 5 juillet, le Food Bill 2022 a été promulgué, il a déclaré que la MFSA sera complémentaire à cette nouvelle loi sur l'alimentation. “Il s'agira d'une one-stop-shop, couvrant l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, de la production à la consommation”, a souligné le Dr Jagutpal. La MFSA, a-t-il indiqué, est un organisme de réglementation inspiré des agences les mieux établies au monde, notamment l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'UE et ses États membres.

“La Food Act 2022 et le projet de loi MFSA contribueront, espérons-le, à réduire les maladies non transmissibles à Maurice qui ont coûté au gouvernement Rs 8 milliards en 2019 sur un budget de Rs 12 milliards pour ce ministère, soit 63% des dépenses de la santé actuelles dépensées sur toutes les maladies du secteur public”, a affirmé Kailesh Jagutpal. Il a argué que la Mauritius Food Standards Agency “assure la sécurité alimentaire afin que nous n'atterrissions pas, par exemple avec des aliments contaminés. Ce n'est pas une question de coût”, a-t-il ajouté. Cela avant de s’interroger : “Pouvez-vous imaginer l'impact de manger des aliments malsains à long terme ?”

Le ministre de la Santé a insisté : “Notre devoir principal est d'assurer la sécurité et la valeur nutritionnelle des aliments qui arrivent dans l'assiette de chaque Mauricien.” Il a soutenu qu’avec la nouvelle loi, la MFSA préconise l'élaboration de politiques relatives aux nouveaux aliments à la clause 4 (a), où il a la responsabilité d'assurer un degré élevé de confiance des consommateurs en la sécurité et la qualité nutritionnelle des aliments.

La MFSA, a indiqué Kailesh Jagutpal, est mandatée pour examiner la clause (3) (a) où l'Agence peut élaborer des projets par rapport aux normes et aux lignes directrices concernant les produits alimentaires en vertu de la Food Act 2022. Kailesh Jagutpal a maintenu que la MFSA changera la donne en garantissant que les aliments soient sûrs et aient une valeur nutritionnelle. “Avec la promulgation de la Food Act 2022, nous avons ouvert la voie à la mise en place de mesures innovantes (...) La MFSA sera un think tank et mènera des travaux de recherches afin de s'assurer que notre population soit en bonne santé”, a déclaré le ministre Jagutpal.

“La MFSA, en tant qu'organisme de réglementation, fournira des informations appropriées relatives aux aliments pour permettre au consommateur de faire des choix éclairés”, a-t-il dit. Selon lui, la MFSA sera également responsable de l'introduction d'un système d'alerte rapide pour les épidémies de maladies d'origine alimentaire.

Soulignant que le projet de loi MFSA fixe des objectifs ambitieux, le ministre Jagutpal a rassuré que son ministère veillera à ce que l'information, la communication et l'assistance appropriées soient fournies à toutes les parties prenantes afin d'assurer une transition en douceur pour que nous atteignons les normes et standards internationaux auxquels nous aspirons”, a renchéri Kailesh Jagutpal.

Parlement : Mauritius Food Standards Agency Bill voté avec des amendements hier soir

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu