Pollution sonore : neuf personnes verbalisées par la police

Les amendes fixes de Rs 10 000, pour non-respect de l’Environment Protection (Control of Noise) Regulations, ont été dressées en l’espace de 16 jours.
Pollution sonore : neuf personnes verbalisées par la police

Depuis l’introduction des "fixed-penalty" ce mois-ci, neuf contraventions ont été dressées contre ceux qui étaient en violation de l’Environment Protection (Control of Noise) Regulations de 2022. Le chef inspecteur Jean Nobin Brasse, de la police de l’Environnement, explique que ces amendes fixes sont liées aux pots d’échappement modifiés des motocyclettes ainsi que des pollutions sonores provenant des maisons et des bungalows.

Jean Nobin Brasse souligne également que la police de Flacq a pour sa part dressé un procès-verbal dans la même veine et qu’une quinzaine de postes de police à travers l’île sont équipés de « fixed-penalty notices ». D’autre part, le chef inspecteur a fait comprendre que la police de l’Environnement intervient suite aux plaintes déposées.

Les policiers dans un premier temps interpellent l’auteur des pollutions sonores et si ce dernier récidive, une "fixed-penalty" sera dressée où il devra payer Rs 10 000. Les contrevenants auront 21 jours pour payer leur amende.

Pollution sonore : neuf personnes verbalisées par la police

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu