Variole du singe: le virus se transmet QUATRE jours avant l'apparition des symptômes !

Cette redoutable variole se transmet souvent avant les premiers symptômes, avance une étude...
Variole du singe: le virus se transmet QUATRE jours avant l'apparition des symptômes !

Des scientifiques ont découvert que la transmission du virus de la variole du singe peut se produire jusqu'à quatre jours avant l'apparition des symptômes.

La propagation du virus de la variole du singe avant l'apparition des symptômes pourrait être beaucoup plus "importante" qu'on ne le pensait auparavant, a déclaré l'équipe de l'Agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA). . Les recherches estiment que plus de la moitié (53 %) de la transmission a lieu pendant la phase pré-symptomatique. Par conséquent, il n'est pas possible d'empêcher la transmission en exigeant que les cas infectés soient isolés s'ils développent des symptômes

L'étude a également montré que même si les infections associées étaient découvertes, elles auraient pu transmettre le virus du monkeypox à d'autres personnes. L'étude a conclu que les personnes malades devraient être isolées pendant 16 à 23 jours pour détecter 95 % des personnes susceptibles d'être infectées par le monkeypox.

Les scientifiques ont examiné le délai entre l'apparition des symptômes chez le premier patient et l'apparition des symptômes chez le second, ainsi que la période d'incubation, c'est-à-dire le délai entre l'exposition au virus et l'apparition des symptômes. Les résultats suggèrent que quatre jours est la durée maximale pendant laquelle la transmission est détectée avant l'apparition des symptômes.

Les symptômes de la variole chez les singes varient mais comprennent une éruption cutanée, de la fièvre, des frissons, des ganglions lymphatiques enflés, de l'épuisement et des maux de tête. Les derniers chiffres de l'UKHSA montrent qu'au 24 octobre, 3 548 cas confirmés de variole du singe et 150 cas "hautement probables" de variole du singe avaient été détectés au Royaume-Uni.

Le nombre d'infections a atteint un pic de plus de 60 cas par jour à la mi-juillet, mais est depuis tombé à une moyenne de moins de 15 cas par jour au début du mois de septembre.

L'étude a porté sur 2 746 personnes qui ont été testées positives pour le monkeypox au Royaume-Uni entre le 6 mai et le 1er août. Les participants à l'étude avaient un âge moyen de 37,8 ans et 95 % ont déclaré être des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

Info Source : www.20minutes.fr, AFP

Variole du singe: le virus se transmet QUATRE jours avant l'apparition des symptômes !

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu