Violence : baisse du nombre de cas liés aux enfants

Ces statistiques font suite à l’application de la Children's Act 2020, de la Children’s Court Act et de la Child Sex Offenders Act.
Violence : baisse du nombre de cas liés aux enfants

Une baisse dans les cas d’abus sexuels sur les filles, de grossesses précoces et de rapports sexuels pour celles ayant moins de 18 ans a été notée. Cette baisse est conséquente comparativement aux derniers mois, voire même les dernières années.

Les données récentes montrent qu'il y a une baisse dans les cas signalés. À savoir, entre 2014 et 2018, il y avait environ 1 120 cas de grossesses précoces. Toutefois, de 2019 à 2022, le chiffre a chuté à 930.

Pour les cas d’abus sexuels entre 2015 et 2018, et de 2019 à 2022, les chiffres ont baissé d'environ 50 %. Cela se résume à quelques 220 cas signalés au cours des trois dernières années. En ce qui concerne les cas de " rapports sexuels de moins de 18 ans ", une baisse drastique a été observée. De 2015 à 2018, le chiffre s'élevait à 425. Ce qui équivaut à 70 à 80 cas annuellement. Depuis 2020, le pays compte 20 à 25 cas par an.

À savoir que ce changement est noté depuis que la Children's Act 2020, la Children’s Court Act et la Child Sex Offenders Act ont été votées au Parlement en 2020. Le ministère de l'Égalité des genres et du Bien-Être de la famille a mis en œuvre les systèmes administratifs et budgétaires nécessaires pour la mise en application de ces lois en 2021. Elles ont été finalement promulguées en janvier 2022.

Ces lois prévoient des dispositions pour lutter contre la pédopornographie, les abus sexuels sur les enfants, l'intimidation et la cybercriminalité sur les enfants. Elles stipulent que les enfants de moins de 14 ans ne peuvent être poursuivis pour violation de la loi. Par ailleurs, elles traitent des délits commis par des enfants de moins de 18 ans, que ce soit des garçons ou des filles.

Violence : baisse du nombre de cas liés aux enfants

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu