Pravind Jugnauth, à Triolet : " La vérité vaincra toujours le mal "

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, était en congrès à Triolet le vendredi 12 août. 
Pravind Jugnauth, à Triolet : " La vérité vaincra toujours le mal "

" Ar mwa, pa pou gagn bar ! " Ces mots d'un Pravind Jugnauth requinqué après le verdict de la Cour suprême en sa faveur un peu plus tôt dans la journée du vendredi 12 août résument l'état d'esprit et la combativité du Premier ministre en ce moment. Face à une bonne foule de sympathisants du MSM qui ont répondu présent au premier grand congrès du parti à Triolet, vendredi après-midi, Pravind Jugnauth s'est montré déterminé et combatif.

Prenant la parole, le leader du parti, en très grande forme, a égratigné, un à un, ses adversaires. " La vérité vaincra toujours le mal. Vini kot zot oule vini. Mo pa per. Ar mwa pa pou gagn bar ! ", a-t-il lancé. 

Le Premier ministre a rappelé les " lake fer blan " que lui aurait fait subir l'ancien Premier ministre Navin Ramgoolam, dans le passé, comme dans l'affaire MedPoint. Mais cela, dit-il, ne l'a pas ébranlé jusqu'à présent. Parlant justement du jugement de la Cour suprême en sa faveur, vendredi, au sujet de la pétition électorale déposée contre lui par Suren Dayal, le chef du gouvernement a dit trouver cela normal.

Il s'est aussi moqué de la difficulté des dirigeants de l'opposition à se regrouper. Pour lui, l'unique motivation de l'opposition tourne autour de la haine contre lui. Et d'ajouter que " zot kone zot feb". Mais il dit regretter que ses adversaires bénéficieraient du soutien de certains médias. 

Citant les " zamour " entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, Pravind Jugnauth a avancé de manière ironique que " sitan zot 'chemistry' for, zot kit Bodha par deryer ! ". 

Concernant le leader du Parti travailliste, Pravind Jugnauth a annoncé qu'il songe à avoir recours à la justice pour le non remboursement des frais pour le traitement anti-Covid de Navin Ramgoolam en Inde. Le leader du MSM s'est étonné que celui qui aspire à redevenir Premier ministre de ce pays n'arriverait pas à rembourser de l'argent prêté par l'État. Néanmoins, Pravind Jugnauth a ajouté que si Navin Ramgoolam avait encore une fois besoin de ses services pour se soigner, il lui donnerait un coup de main. 

Il a également pris pour cible Sherry Singh. " Azordi Maharajah in vinn "Gounga ", a-t-il ironisé en faisant référence à l'affaire d'allégation de sniffing à Baie-du-Jacotet.  Évoquant l'audit interne à Mauritius Telecom au sujet des contrats alloués sous l'ancienne direction, Pravind Jugnauth promet des révélations à l'avenir. 

Le leader du MSM a conclu en lançant un appel à la population de se rallier derrière lui et son gouvernement pour faire avancer le pays.

Pravind Jugnauth, à Triolet : " La vérité vaincra toujours le mal "

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu