Saint-Pierre : quand le congrès du PTr tourne au désespoir

Selon les premières estimations, moins de 1 000 personnes ont assisté à ce 'grand rassemblement' à Petit Verger, Saint-Pierre.
Saint-Pierre : quand le congrès du PTr tourne au désespoir

Le Parti travailliste (PTr) nourrissait beaucoup d’espoir au sujet du congrès organisé dans la circonscription no. 8 (Moka/Quartier Militaire) au Mohit Hall, à Petit-Verger, Saint-Pierre, ce vendredi 18 novembre. Mais l'espoir a vite laissé la place à la désillusion. Moins de 1 000 personnes ont répondu présent à ce 'grand rassemblement' qui devait, au préalable, être une démonstration du PTr dans le fief du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Pour preuve de cette désillusion, bon nombre de personnes parmi l'assistance étaient visiblement issus d'autres régions du pays.

Le plus gros désespoir pour le parti de Navin Ramgoolam aura été surtout l'absence des sympathisants des partis composant l'Entente de l'Espoir. Absence remarquée des partisans du MMM, du PMSD et du Rassemblement Mauricien. Un coup de massue pour le leader des Rouges, Navin Ramgoolam, qui avait pourtant lancé un appel aux partis de l'opposition pour soutenir son parti ce vendredi au Mohit Hall.

Les orateurs, particulièrement Dhaneshwar Damry, considéré comme le nouveau 'blue-eyed boy' de Navin Ramgoolam, auraient déçu l'assistance, de part, dit-on, d'un discours fade, sans inspiration. D'ailleurs, le froid entre le candidat déchu Suren Dayal et lui, nouveau aspirant à une candidature aux prochaines élections, était palpable. D'ailleurs, il nous revient que Suren Dayal aurait parcouru les rues de la région, pendant plusieurs jours, seul, pour tenter de convaincre les personnes à se joindre au congrès de ce vendredi.

Saint-Pierre : quand le congrès du PTr tourne au désespoir

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu