Deuxième mandat d'Emmanuel Macron : Chaud devant !

Selon ses propres dires tout au long de la présidentielle et suite à un quinquennat de transformation et du regard tourné vers l'avenir, il visualise une "France plus indépendante''
Deuxième mandat d'Emmanuel Macron : Chaud devant !

Selon ses propres dires tout au long de la présidentielle et suite à un quinquennat de transformation et du regard tourné vers l'avenir, il visualise une "France plus indépendante''. Lui, c'est Emmanuel Macron, l'actuel président de la République française qui entame, ce samedi 7 mai son second mandat parsemé de plusieurs enjeux qu'il devra relever avec une toute nouvelle équipe gouvernementale qui, sauf bouleversements drastiques et invraisemblables sur l'échiquier politique, serait dirigée par... une femme.

Emmanuel Macron, aujourd'hui âgé de 44 ans, est le premier président réélu depuis 2002 (date à laquelle Jacques Chirac lui a succédé pour cette même fonction) et à son horizon immédiat, le renouvellement ministériel qui aurait comme nouveauté la nomination d'une femme au poste de Premier ministre, qui serait la deuxième de toute l'histoire de la Vème République. Édith Cresson a occupé ce poste entre 1991 et 1992.

Le no. 1 de son cabinet sera donc connu ce samedi, puisque comme l'a anticipé l'actuel titulaire de ce poste, Jean Castex, au nom de la "tradition républicaine'', le renouvellement de l'exécutif doit se faire sur tous les fronts et donc la démission formelle de toute l'équipe de Macron 1er.

Elisabeth Borne, l'actuelle ministre du Travail, est la favorite pour donner l'équilibre à la tête du gouvernement et sa continuité dépendra des élections législatives prévues les 12 et 19 juin, où le parti présidentiel, La République en Marche (LREM) perdrait la majorité - un scénario dans lequel la France reviendrait, pour la troisième fois de son histoire, à la cohabitation politique, c'est-à-dire, avoir un président et une Première ministre de partis politiques différents.

Conformément aux lois existantes, l'Élysée et l'Assemblée nationale sont renouvelés pratiquement en même temps, à quelques semaines d'intervalle. En revanche, les partis de l'opposition tentent, cette fois, de constituer un front anti-Macron, à la fois à gauche et aussi à droite de l'orientation politique du président.

Techniquement, il appartient au Chef de l'État de nommer le premier ministre et d'entériner, sur proposition de ce dernier, le reste des membres du cabinet. Toutefois, en pratique, il ne pourrait pas imposer un Premier ministre contraire à la majorité législative.

Face à ce scénario possible, Emmanuel Macron s'est directement impliqué dans la campagne pour les deux tours électoraux de juin et dimanche dernier, il a validé une à une les 577 candidatures de son parti pour les nominations transcendantes aux urnes.

Le second mandat du jeune président gaulois sera caractérisé par la consolidation de certaines de ses politiques réussies de cinq ans de changements, qui, selon lui, ne seront pas simplement une "continuité" et la réalisation de ses promesses de campagne, certaines difficiles comme l'augmentation de l'âge de la retraite à 65 ans, ainsi que les plans de réduction de la dépendance à l'égard de l'énergie étrangère, pour lesquels il s'est engagé à un retour à l'énergie nucléaire. Entre-temps, en parlant de toute chose nucléaire, Vladimir Poutine lâche, en cette période de guerre russo-ukrainienne, des phrases ambigües, mais qui donnent tout de même froid dans le dos...

Deuxième mandat d'Emmanuel Macron : Chaud devant !

Listen to Wazaa FM LIVE here: http://bit.ly/2XgLqdb
Contact us via WhatsApp 5943 1000
Like our Facebook Page http://bit.ly/2NzAEv4

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu