L’Alliance Morisien a un bilan positif irréfutable !

Le gouvernement a pris des mesures draconiennes pour vacciner la population contre la Covid-19, trouver des médicaments, soutenir les employés, les Self-Employed ...
L’Alliance Morisien a un bilan positif irréfutable !

8 novembre 2019 - 8 novembre 2022 : trois ans déjà, jour pour jour, que le gouvernement, avec Pravind Jugnauth comme Premier ministre, est revenu au pouvoir. Lors de sa réélection aux législatives du 7 novembre 2019, à la tête de l’Alliance Morisien, le chef du gouvernement avait les idées plein la tête et un manifeste électoral à mettre en œuvre.

Toutefois, en novembre-décembre 2019, nous ignorions alors que le pays allait être abattu par la pandémie de la Covid-19. Un redoutable virus invisible, imprévisible… résultant à plus d’une dizaine de morts au cours de la première année du confinement. La Covid-19 est venue nous frapper en plein cœur, mettant l’économie du pays à genou.

Le gouvernement de l’Alliance Morisien, constitué du MSM, du Muvman Liberater d’Ivan Collendavelloo, de la Plateforme Militante de Steven Obeegadoo, du Mouvman Patriot Morisien d’Alan Ganoo et de Kavy Ramano, a pris des mesures draconiennes pour vacciner la population, atteignant un taux de vaccination de plus de 97 %. La majorité gouvernementale a dû trouver des vaccins, des médicaments et soutenir les employés affectés par des licenciements de même que les Self-Employed. Le gouvernement a accompagné des entreprises privées, dont les PME, à travers un One-Off Grant de Rs 60 milliards, octroyé par la Mauritius Investment Corporation (MIC) Ltd, une filiale de la Banque de Maurice, mise en place au cours de la période post-Covid.

Guidé par un esprit socialiste, pour ne pas laisser personne en bordure de route, le gouvernement a mis en place le Wage Assistance Scheme (WAS) et le Self-Employed Assistance (SEAS) en 2020 avant de les prolonger jusqu'à décembre 2021. De ce fait, une somme s'élevant à environ Rs 2 milliards a été déboursée du Resilience Fund.

Quant à la MIC, elle a décaissé un total de Rs 47,4 milliards à 45 entités au 31 octobre 2022. Force est de constater que le gouvernement de Pravind Jugnauth est un des rares au monde qui a eu cette volonté politique de le faire pour ne pas laisser mourir de faim son peuple. A la réouverture des frontières, le tourisme (hôtellerie et voyage) et la construction ont été les premiers secteurs à redémarrer sans difficulté.

S’ajoute à cela, Air Mauritius, compagnie nationale d’aviation, qui s’était retrouvée au bord de la banqueroute. Elle a été placée sous administration volontaire avec Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool comme administrateurs. Avec la mise en œuvre d’un plan de restructuration réussi avec tact, le gouvernement a injecté Rs 12 milliards à travers un emprunt en vue d’assurer la stabilité à long terme de la compagnie. Outre une suppression du personnel, la flotte d’Air Mauritius a été réduite, passant de 15 à 9 appareils, soit quatre A350-900 et deux A330-900neo à large fuselage. Les trois avions qui subsistent sont des ATR72-500 pour desservir les lignes domestiques et régionales.

Au niveau des Services financiers et de la bonne gouvernance, le gouvernement de Pravind Jugnauth a pris les mesures nécessaires pour faire sortir Maurice de la liste noire de l’Union européenne. Cette sortie a été officialisée le 13 mars 2022. En sus de se conformer à une quarantaine de conditions, sous le GAFI, Maurice a fait voter une loi contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

En vue de permettre aux Mauriciens d’avoir un logement décent, le gouvernement poursuit sa politique de logement social. Un projet de 12 000 maisons au coût de Rs 12 milliards a été enclenché sous une nouvelle entité, la New Social Living Development (NSLD) Ltd, épaulant la NHDC dans cet ambitieux projet. Au niveau du Travail, le gouvernement Jugnauth a tenu sa promesse de revoir les deux lois du travail, l’Employment Rights Act et l’Employment Relations Act, lesquelles avaient été amendées en 2008 en vue de « hire and fire » les services d’un employé.

Des milliers de salariés avaient perdus leurs acquis. Désormais, compte tenu des amendements apportés à la Workers’ Rights Act, les employés ont été réhabilités dans leurs droits. Outre l’octroi du salaire minimal, le Casual Work a été aboli et la Contribution Sociale Généralisée (CSG) a été introduite.

Il faut dire qu’au chapitre des législations, Maurice a fait une grande avancée sous la présente législature en votant le Children’s Bill, une loi tant attendue. A travers cette législation, Maurice a enfin mis un terme au mariage civil ou religieux des enfants de 14-16 ans. Cela d’autant plus que dans un passé pas trop lointain, plus d’une dizaine d’adolescentes avaient été victimes d’abus : battues à mort en étant enceintes, violence conjugales, etc.

Et pas plus tard que le 3 novembre, le Dangerous Drugs (Amendment) Bill a été présenté en deuxième lecture au Parlement. L'objectif primordial de ce gouvernement est de jeter les bases d'une société meilleure, où un toxicomane a droit à une seconde chance de réussir dans la vie « même si, à un moment donné, il lui est arrivé de glisser et de devenir la proie de la drogue ». Le ministre de la Santé et du bien-être, Kailesh Jagutpal, a, avec raison déclaré que ce projet de loi nous rapproche d'un projet de loi « historique, audacieux et courageux… »

Pour ce qui est des deux ans du mandat de L’Alliance Morisien qui reste, avant les prochaines échéances législatives, il y a encore un peu de chemin à parcourir en vue de répondre aux attentes de la population. D’un point de vue politique, il y a les élections municipales à organiser, le National Adoption Bill à faire voter, le Freedom of Information Bill à introduire au Parlement, pour ne citer que ceux-là. Et bien sûr, les nouvelles lignes du Metro Express à terminer, surtout celle menant de Rose-Hill à Côte d’Or, en passant par Réduit.

Bref, en dépit de toutes les critiques, on peut dire qu’en trois ans, l’Alliance Morisien de Pravind Jugnauth a un bilan positif irréfutable !

Georges Alexandre

A Lire aussi

No stories found.
Wazaa FM
www.wazaa.mu